Gingitsune

Gingitsune

Depuis la mort de sa mère, Makoto est l'héritière du temple Saeki. Elle y vit seule avec son père et Gin, esprit-renard bourru et grognon. Son rôle est de servir d'intermédiaire entre Gin, émissaire des dieux du temple que seule elle peut voir, et les humains. Makoto ne possède malheureusement pas encore le talent d'oracle de sa mère et doit ainsi souvent s'en remettre à Gin pour l'aider à faire face aux soucis quotidiens que l'on vient lui soumettre...

Synopsis soumis par Down

Hisako Kanemoto (Makoto Saeki), Shinichiro Miki (Gintarō)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Gingitsune
  • Editeur: Crunchyroll (VOD)

Critiques des membres

#Par Redwonderwall le 18-04-2014

7
Parce qu'un animal qui parle c'est pas assez m'voyez ?

Gingitsune est un anime qui m'a plu. (Oui c'est très direct comme approche.) En ce moment je cherchais des anime type "Folklore Japonais" et Gingitsune s'est donc trouvé dans ma wishlist en priorité en même temps qu'Inari, Konkon, Koi Iroha (dont je ferai surement une critique plus tard et que j'utiliserai comme élément comparatif.) Histoire : Gingitsune est un pur tranche de vie. Durant 12 épisodes on suivra la vie de Makoto, jeune héritière d'un temple et lycéenne. Pourtant, on ne sera pas confronté à l'ennui que peuvent amener les séries tranche de vie grâce à un élément qui, à mon humble avis, change tout : Makoto, en tant qu'héritière légitime du temple, a la faculté de voir les [...] Lire la critique

#Par dahu le 22-03-2014

5
Un prétexte pour parler de bonnes séries

La communication faite au moment de la sortie de Gingitsune avait suscité mon intérêt et me laissait espérer une bonne série mélangeant ambiance contemplative, parcours de vies difficiles et surtout forte présence d'éléments du folklore fantastique japonais. C'est ce dernier point en particulier qui m'a laissé sur ma faim. En effet, on ne rencontre que très peu d'esprits différents tout au long de la série (9 en comptant ceux des flashback) et seulement deux apparaissent de manière récurrente. Or, ses divinités n'ont pas de rôles réels dans l'intrigue et pire, elle pourraient parfaitement être remplacées par des humains. En fait, seul Gintarô, renard ancestral, a vraiment un rôle [...] Lire la critique

#Par Down le 23-12-2013

7

Chaque saison, inévitablement, on trouve un ou deux de ces animés qu'on qualifie généralement de tranche de vie. Pas nécessairement drôle ou original, mais remplissant agréablement leur fonction de divertissement relaxant. Et chaque saison, inévitablement, on me retrouvera devant. Gingitsune fait partie de ceux de cette Automne. On y suit donc la vie de Makoto, fille du prêtre du temple Saeki, ayant hérité de sa mère la Vue, pouvoir qui lui permet de voir le héraut du temple, Gintaro, un esprit-renard un peu bougon mais au grand coeur. Rien de très original: le thème des youkai, dans le genre de la tranche de vie, a déjà été plus d'une fois exploité. Rien d'extraordinaire à chercher [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.121 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.170937 ★