Honey and Clover

Honey and Clover

Honey & Clover, c’est l’histoire d’une tranche de vie de trois étudiants en art : Takemoto, Mayami et Morita. Ce trio explosif vit dans le même appartement et la cohabitation n’est pas des plus tristes avec les multiples frasques de Morita dont ses voisins de palier (ou plutôt ses petits nounours en peluche) sont victimes.
Un jour, le professeur Hanamoto leur présente sa petite cousine Hagumi (Hagu pour les intimes), une petite fille de 18 ans haute comme trois pommes et tellement kawaï qu’elle ne laisse pas Takemoto et Morita totalement indifférents. Quant à Mayami, il s’est épris de Rika, une architecte designer qui a récemment perdu son mari, et refuse ainsi d’accepter l’amour que lui porte Yamada, une camarade de classe.
On suit donc l’évolution complexe de ces deux trios amoureux dont les protagonistes auront bien du mal à accepter et à exprimer leurs véritables sentiments.

Synopsis soumis par Sirius

Haruka Kudou (Hagumi Hanamoto), Hiroshi Kamiya (Yuuta Takemoto), Yuji Ueda (Shinobu Morita), Keiji Fujiwara (Shuuji Hanamoto), Mikako Takahashi (Ayumi Yamada), Sayaka Ohara (Rika Harada), Tomokazu Sugita (Takumi Mayama)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Honey and Clover
  • Editeur: ADN, Kazé

Critiques des membres

#Par Zoroaster le 19-06-2015

10

Étant donné que les deux saisons de cette série sont indissociables et égales en qualité, je vais faire une petite critique groupée. Alors... Que dire d'Honey & Clover... Et bien, cette série m'a fait perdre mes mots. Plusieurs fois. C'est la première fois que j'assiste à une tranche de vie d'une telle qualité. Honey & Clover, c'est un anime avant tout sur la vie. Sur la vie d'une bande de potes en fac d'art, qui rigolent bien, qui pleurent, qui s'aiment, qui se haïssent... Une bande de potes qui vivent, quoi. Le fait de suivre une bande d'amis durant leurs années à la fac (et même après pour certains) donne une atmosphère particulièrement chaleureuse à la série, que ce soit [...] Lire la critique

#Par orphée le 02-06-2010

10

Alors c'est difficile de dissocier les deux saisons de cet animes, car elles collent très bien ensemble. Je vais donc en faire une critique groupée Dans son ensemble, je dirais que Honey and Clover est tout un univers. Un univers graphique avant tout, avec un chara design rare et intéressant, une réalisation très lumineuse, des décors pastels... Mais c'est par son réalisme que cette série se démarque des autres séries d'amour que l'on peut connaitre. On suit des personnages très travaillés, qui se retrouvent dans une situation que vous avez forcément vécus, ce qui fait qu'on s'attache et qu'on s'identifie très facilement à ces personnages. De plus, la fin (que je ne vous spoilerai pas) [...] Lire la critique

#Par JoeB le 02-12-2008

9

J'ai adoré cette série dés le premier épisode, j'ai trouvé le graphisme un peu bizarre au début mais on s'y habitue vite. Au début on a du mal à la mettre dans une catégorie parce qu'elle met pêle-mêle amour+comédie+drame en passant de l'un à l'autre d'une façon naturelle sans qu'on sente une coupure. On prend un vrai plaisir à découvrir un à un les personnages qui chaqu'un à sa façon vit avec les blessures du passé et continue d'avancer malgré tout. Mais quel que soit le thème qu'elle aborde je cet anime extrêmement reposant vu qu'il prend toujours la vie du bon côté. A ceux qui on en marre des histoires des histoires dans le cadre du lycée je recommande cet anime qui se passe en partie [...] Lire la critique

#Par kuchiki byakuya le 08-05-2008

4

Le problème de cette série est qu'elle s'inscrit dans la lignée des Host Club et autres School Rumble mais avec beaucoup moins de force. L'histoire est multiple, même si on suit plus la vie de Takemoto, vu qu'il est le narrateur de cette tranche de vie. Premier souci vu qu'il est porté sur la déprime, le questionnement incessant, ce qui se ressent sur le récit. Du coup, le début marrant ne peut se confirmer par la suite et d'un début comique, on passe à un déballage sentimental de 2ème plan. Et là, je dirai que c'est la faute à Hagu. Ce petit bout de femme s'incruste extrêmement mal au reste. Notre héros semble fasciné par la petite fille mais il faut bien avouer qu'elle est plus souvent [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.037 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.179831 ★