Infinite Stratos

Infinite Stratos

L’école IS forme durant trois ans, des adolescents de 15 ans, au pilotage de méchas nommés Infinite Stratos. Petite condition cependant : ces machines ne sont utilisables que par les femmes. C'est ainsi des futures pilotes sélectionnées dans le monde entier, viennent pour étudier. A une exception près : Ichika Orimura, qui est le seul homme à pouvoir utiliser ces IS.

Synopsis soumis par Cyann

Kouki Uchiyama (Ichika Orimura), Yōko Hikasa (Houki Shinonono), Asami Shimoda (Rinin Fan), Kana Hanazawa (Charles Dunois), Makoto Yasumura (Dan Gotanda), Marina Inoue (Laura Bodevihhi), Megumi Toyoguchi (Chifuyu Orimura), Noriko Obata (Ran Gotanda), Noriko Shitaya (Maya Yamada), Yukana (Cecila Olcott), Yukari Tamura (Tabane Shinonono)

Critiques des membres

#Par Leaf le 08-07-2014

4
Infinite Stratos ou le meilleur du pire de l'animation

Infinite Stratos est une de ces séries comme seuls les japonais savent les faire. Stupides, sans aucun intérêt, complètement perverses. Mais on va pas se mentir, ce genre d'animes popcorn, on aime bien ça, quand même. Fort d'une très bonne réputation en tant qu'anime du genre, Infinite Stratos nous emmène dans le quotidien d'Ichika Orimura, héros et victime totale de cette série. Il était un jour une école de filles, et pouf ! Un garçon. Ce qui fait sans aucun doute le point fort de cet anime, c'est qu'il ne se prend pas, mais pas du tout au sérieux. Le synopsis de départ a été à l'évidence mis en place pour faciliter la présentation du harem qui va suivre notre héros durant les douze [...] Lire la critique

#Par XenRoxas le 26-02-2014

2
Is it bad ? Yes [...]

Infinite Stratos ou IS pour les intimes. On a tous vu un anime qui, objectivement à des qualités, est apprécié par certains et que l’on déteste pourtant sans trop savoir pourquoi ; où en fait si, en sachant exactement pourquoi. Voici venu mon tour avec IS (parce qu’on est intime). Je n’ai ni envie de faire de présentation (le synopsis sert à ça) ni de m’étendre sur les qualités (c’est bien animé, pas trop moche et les combats sont assez bien gérés). Donc je passe direct à la justification de la note. Tout d’abord, le héros. Histoire de ne pas avoir de concurrence, le héros est le seul à pouvoir manier les combinaisons et à être admissible dans le campus. C’est pratique et je [...] Lire la critique

#Par GTZ le 25-09-2011

5
Un cheeseburger tombé d'une poubelle. Mais intact hein.

De la belle cochonnerie de qualité qu'est cette anime. Une loutre dans un harem High quality, avec en prime du meka, et de la tatane au kakana ! Non mais non, on ne se fout pas de nous. Le tout est en plus bien enrobé pour faire oublier une misère scénaristique, une originalité minimale au niveau de la galerie de personnage. Ramassis de stéréotype et en plus dans le domaine international. Ça c'est pas mal, de l'harem de tout les horizons, les japonais ils sont fous, faudrait qu'il voyage un peu parce que là on touche le fond. En tout cas ils ont gardé un truc, c'est la française la plus cochonne. Y a de quoi être fière. On est bien représenté t'inquiète. On suit ça, avec [...] Lire la critique

#Par ShiroiRyu le 03-04-2011

5

Bof ... Passable mais sans plus ... C'est comme ça que je pourrais définir Infinite Stratos. Ne nous leurrons pas : c'est un animé harem mais qui se passe maintenant dans un univers à moitié-mecha. Rien de bien transcendant. Que ça soit l'histoire, les personnages ou l'univers, ça ne donne pas vraiment envie. C'est aussi simple que ça. A part l'Opening/l'Ending qui sont plaisants à l'écoute et le personnage de Charlotte avant qu'elle ne laisse découvrir de quel sexe elle était. Car oui ... Je suis désolé mais ce n'est pas intéressant. Ce n'est pas parce qu'on change d'univers qu'un animé harem reste différent d'un autre. Surtout que bon, comme "par hasard", le héros est le seul garçon [...] Lire la critique

#Par Silver Wolve le 31-03-2011

5

Par où commencer? A quoi vous fait penser un Anime dans lequel on met en scène un homme dans une école remplie de femmes à fortes poitrines toutes les plus sexy les unes que les autres et qui donnent l'impression de n'avoir jamais vu d'homme de leur vie? Et bien cela vous fait un Anime ou le Ecchi et le Harem prennent le pas sur presque tout le reste sauf l'aspect comédie qui reste tout de même présent. Ensuite, il faut bien l'admettre, le scénario ne casse rien... Vraiment il ne faut pas chercher loin étant donné que le côté Harem est le centre de tout presque. Notre héros à le cerveau aussi vif qu'un escargot et comme par pur hasard celui-ci à toutes les filles qui l'entourent [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.059 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.118443 ★