Kenko Zenrakei Suieibu Umisho

Kenko Zenrakei Suieibu Umisho

Kaname Okimura est un garçon sans histoire. Lycéen standard, le seul paradoxe de sa vie est d'être le manager de l'équipe de natation de son lycée alors que lui-même se trouve dans l'incapacité de nager depuis un traumatisme qui remonte à son enfance quand il fut entraîné sous la surface de l'océan par ce qu'il a cru être une sirène.
Dans son club, mis à part la colérique Momoko, l'ambiguë Mirei et le pervers Masa, parmi les 5 garçons et les 12 filles on trouve peu de nageurs talentueux. Certains apprennent même à nager. Ceci est appelé à changer avec l'arrivée de la surprenante Amuro, une fille qui se caractérise par un talent de nageuse et un manque total de pudeur à la grande satisfaction des garçons de son école qui sont tous de fervents spectateurs des entrainements de l'équipe.
Cependant, Kaname et Amuro sont certains de s'être déjà rencontrés sans être capable de savoir quand et où.

Synopsis soumis par Björn

Aki Toyosaki (Amuro Ninagawa), Hitomi Nabatame (Momoko Orizuka), Toshiyuki Toyonaga (Kaname Okiura), Ai Shimizu (Maki "Makio" Ikuta), Makoto Yasumura (Masa Ikariya), Ryoko Shintani (Sanae Kise)

  • Kenko Zenrakei Suieibu Umisho - Screenshot #1
  • Kenko Zenrakei Suieibu Umisho - Screenshot #2
  • Kenko Zenrakei Suieibu Umisho - Screenshot #3
  • Kenko Zenrakei Suieibu Umisho - Screenshot #4
  • Kenko Zenrakei Suieibu Umisho - Screenshot #5
  • Kenko Zenrakei Suieibu Umisho - Screenshot #6
  • Kenko Zenrakei Suieibu Umisho - Screenshot #7
  • Kenko Zenrakei Suieibu Umisho - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par emilie le 27-06-2010

5

Ne me demandez pas comment je suis tombée sur cette série ecchi, je ne sais pas. Peut être à cause des cheveux verts d'Amuro sans doute. Enfin bref, j'ai été relativement surprise. Moi qui suis tellement allergique aux allusions ecchi et aux séries type harem avec toujours le personnage central plus nunuche que n'importe qui d'autre, là ça change quelque peu. Oui, ici, l'ecchi est assumé totalement et on joue comme il se doit là dessus. Contrairement à d'autres séries où on a des saintes nitouches à gros seins qui n'assument rien et qui se retrouvent dans des situations embarrassantes prêtes à pleurer, dans Kenko on retrouve des filles qui kiffent les grosses poitrines, se massent les [...] Lire la critique

#Par Nakei1024 le 01-06-2010

5

Une série type harem qui ne parle que de natation, curieusement on n’en voit pas tous les jours. Sans surprise, le fait que l’action se passe près d’une piscine permet de contempler à tout bout de champ et en toute impunité un groupe de lycéennes en maillots et bikinis. Oui il y a du fan service, oui les situations sont prévisibles et les gags manquent d’originalité, oui la plupart des demoiselles ont une forte poitrine tandis que les mecs jouent principalement les rôles de pervers qui s’assument, oui l’héroïne principale possède un caractère franchement extraverti et la couleur verte de ses cheveux est le genre à faire sortir José Bové de sa maison pour faucher des OGM… En bref, oui cet [...] Lire la critique

#Par Yang Fuu le 21-01-2008

1

Kenko Zenrakei Suieibu Umisho voilà un titre d’anime ou l’on met 2-3 semaines avant de pouvoir le lire et l’écrire sans trop de problème. Mais heureusement pour nous ce n’est pas un anime dont il faut se souvenir. Donc pas besoin de faire l’effort retenir son titre et puis de toute façon il s’efface quasiment de lui-même. Nous voilà devant une énième histoire comiquo-romantiquo-ecchi (l’ordre n’a pas été fait par hasard). Un garçon "normal", c’est à dire que l’on peut lui trouver des jumeaux dans la jap’animation aisément. Des amis pervers qui sont, semble t-il, là pour nous faire [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.04 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.169626 ★