Kiki la Petite Sorcière

Kiki la Petite Sorcière

Kiki a 13 ans, c’est le temps pour elle de partir faire son apprentissage de sorcière, elle part donc en compagnie de son chat Jiji sur son balai. Elle vole et souhaite se diriger vers une ville près de la mer. Après diverses péripéties, Kiki aperçoit enfin une ville bordée par la mer…

Minami Takayama (Kiki), Kappei Yamaguchi (Tombo), Minami Takayama (Ursula), Rei Sakuma (Jiji)

  • Kiki la Petite Sorcière - Screenshot #1
  • Kiki la Petite Sorcière - Screenshot #2
  • Kiki la Petite Sorcière - Screenshot #3
  • Kiki la Petite Sorcière - Screenshot #4
  • Kiki la Petite Sorcière - Screenshot #5
  • Kiki la Petite Sorcière - Screenshot #6
  • Kiki la Petite Sorcière - Screenshot #7
  • Kiki la Petite Sorcière - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par ...Lilou... le 08-05-2014

8
Livraison de douceur à domicile

Kiki la petite sorcière n'est pas le plus connu des films de Hayao Miyazaki ni même l'un des plus connu du Studio Ghibli en France. Situé chronologiquement dans son oeuvre après Mon voisin Totoro et avant Porco Rosso [deux de ses films les plus connus auprès du public], ce film cible essentiellement le public jeune même si les plus grands peuvent l'apprécier [comme bon nombre de films "enfantins" qui sortent actuellement]. Et pourtant ce film gagnerait à être plus connu que cela l'est à l'heure actuelle. L'histoire est une simple [mais efficace] tranche de vie, l'apprentissage du travail et surtout de la vie de cette jeune fille. C'est l'un des thème récurrents dans le monde de [...] Lire la critique

#Par Setsuko le 23-07-2009

9

Peut être l'une des œuvres de Miyazaki les moins retentissantes, il n'en demeure pas moins qu'elle recèle nombre de qualités et qu'elle est loin d'être à considérer comme une simple parenthèse dans sa carrière. Tout d'abord prenez garde, car malgré le statut de sorcière de Kiki, la magie est loin d'être omniprésente ou à profusion dans le récit. Pas de baguette qui crache des étincelles ni de potions vaillamment concoctées, l'héroïne jouit d'un unique talent, celui de voler à dos de balais. Et en dépit de ce don prodigieux, Kiki est présentée avant tout comme une jeune fille ordinaire, en proie aux mêmes tourments que toute adolescente traversant cet âge. Aussi désarmant que cela [...] Lire la critique

#Par kuchiki byakuya le 10-06-2009

5

J'avoue avoir été presque déçu en regardant Kiki, bien loin des magnifiques Mononoké et autres. La raison est simple: on finit par s'ennuyer devant ce tableau de la vie quotidienne d'une sorcière désireuse de connaitre le monde. Le changement de registre était audacieux et aurait pu être très bon mais maitre Miyazaki ne parvient pas à nous faire rêver dans ce film où la monotonie de l'histoire l'emporte sur le besoin d'évasion. Le portrait qu'il dépeint de la ville, en étant assez juste, ne passionne guère. Paradoxalement, il y a moins de magie dans Kiki (ce qui est un comble, il faut l'avouer). Là est le problème car ce sentiment se retrouve tout le long du film, avec des hauts et des [...] Lire la critique

#Par Starrynight le 02-01-2007

7

A l’instar de Totoro, Kiki est considéré comme un film principalement destiné aux enfants. Pour les francophones, cet effet est renforcé par le choix d’un titre particulièrement mièvre et gamin (alors que le titre anglais « Kiki’s Delivery Service » respecte une fois de plus bien mieux l’esprit du titre original, lequel signifie littéralement « le service express de livraison à domicile de la sorcière »). Cependant, Kiki n’a pas moins de qualités que les autres films de Miyazaki. Tout d’abord, visuellement, il est magnifique. On peut par exemple admirer les détails du jardin des parents de Kiki, scène aussi soignée qu’éphémère. De même, l’animation est irréprochable. Certaines scènes [...] Lire la critique

#Par AngelMJ le 16-01-2006

7

Kiki est un Ghibli, et qui plus est, un Miyazaki. C'est donc sans crainte que l'on regarde Kiki, se disant que dans tout les cas, on aura à faire à un film de bonne qualité. Car Kiki est un bon film, mais sans doute pas le meilleur du maître.      Bon, c'est vrai que l'emballage est parfait. C'est toujours très beau visuellement, la musique est très belle, l'animation toujours aussi... WAOUH! Bien que le film commence à dater, il n'y parait pas tant le studio nous a habitué à une telle qualité visuelle.      Mais vous me direz, pourquoi Kiki n'a pas suscité en moi le même engouement que pour les autres films Ghibli? A cela j'ai trouvé deux explications, voire une si l'on veut globaliser [...] Lire la critique

#Par alce le 08-08-2005

8

L'un des derniers animes faits entièrement à la main !    Toujours autant de perfection chez Miyazaki au niveau technique !  Encore un superbe film aux décors enchanteurs et à la magie discrète.    On se laisse emporter par les aventures de cette petite sorcière et l'on pourrait même oublier qu'elle reste une sorcière !  Une histoire de la vie de tous les jours, une dédicace de l'auteur aux jeunes filles quittant leur foyer paraît-il.    En tout cas, c'est rafraîchissant bien que certains pourront lui reprocher son caractère trop enfantin.  Lire la critique

#Par Lessien le 22-12-2004

8

Ce film est un dessin animé sympa et chaleureux. La petite Kiki et ses amis sont vraiment très attachants, les dessins sont très réussis et l'ambiance sympathique. Un tel dessin animé, c'est un baume au coeur. L'histoire est assez originale. Le personnage évolue énormément tout au long du dessin animé. C'est un bon moment de détente à mon avis ! N'hésitez pas à suivre la petite sorcière dans les airs ! Lire la critique

#Par Soul @ngel le 17-12-2004

8

Kiki's Delivery Service est un film de Miyazaki de 1989. Malgré l'époque, les dessins restent de toute beauté. L'animation est, elle aussi, sans reproche. On voit que, comme d'habitude, le studio Ghibli a fait un énorme travail au niveau des décors.   Les personnages, surtout la petite Kiki, sont très attachants. Un vrai travail de fond a été réalisé. Ils ont un caractère bien à eux.   Certains thèmes miyazakiens sont bien sûr présents (celui du passage de la vie d'enfant à la vie d'adulte notamment…). Comme souvent, une partie de l'histoire tourne autour des choses qui volent, une des caractéristiques des films de Miyasaki (Laputa, Nausica, la vallée du vent, Porco Rosso…).   Les [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.034 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.154722 ★