Kobato

Kobato

Kobato Hanato est une jeune fille pleine d'entrain qui veut réaliser un vœu qui lui est cher. Pour cela elle est envoyée dans le monde des humains avec une mission, elle doit remplir une bouteille de "bonbons" qui symbolisent le cœur des gens dont elle aura soigné la peine. Elle est accompagné dans sa mission par Ioryogi, un chien en peluche bleu au caractère brutal.

Synopsis soumis par emilie

Kana Hanazawa (Kobato Hanato), Tetsu Inada (Ioryogi), Chiwa Saito (Kohaku), Fumiko Orikasa (Sayaka Okiura), Houko Kuwashima (Chitose Mihara), Megumi Nakajima (Chiho Mihara/Chiyo)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Kobato
  • Editeur: ADN, Kazé

Critiques des membres

#Par Anna2479 le 28-10-2013

8

Autant le dire d'emblée : j'ai beaucoup aimé cet anime ! Je ne suis pourtant pas une grande fan des oeuvres de Clamp, mais j'avoue que j'ai été rapidement charmé par cette histoire très simple. Si on est pas du genre à être un peu sentimental, on se dit forcément que ça va être terriblement niais. D'une certaine façon, c'est vrai, mais il n'y a rien de désagréable. Je pense que, quelque part, c'est un peu voulu pour davantage souligner le caractère de Kobato : gentille, maladroite et très soucieuse des autres. De plus, dans certains épisodes, elle chante une chanson vraiment très belle à entendre, contrairement à celle de Saya dans Blood-C qui, je trouve, est vraiment insupportable. Sa [...] Lire la critique

#Par emilie le 18-04-2010

6

Kobato, ça a été très difficile pour moi de rentrer dans cette histoire. Outre le fait que j'aime énormément Clamp et que le chara-design et l'animation m'ont plu dès le départ, Kobato m'a légèrement tapé sur les nerfs. Il faut dire qu'elle est très naïve et ça peut lasser à force. De plus, l'histoire met pas mal de temps à rentrer dans le vif du sujet que ce soit sur Kobato ou sur les personnes qui l'entourent. Donc on passe la petite dizaine de premiers épisodes dans une sorte de "slice of life", enfin c'est ce que j'ai ressenti pour ma part et je n'ai pas adhéré. Chose bizarre, au fur et à mesure de l'avancement de la série, j'ai fini par l'aimer cette petite Kobato (à part quand [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.026 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174886 ★