Last Hero Inuyashiki

Last Hero Inuyashiki

Ichirô Inuyashiki, 58 ans, apprend qu'il est atteint d'un cancer de l'estomac. Son médecin lui donne environ trois mois à vivre. Sous le choc, le vieil homme ne parvient pas à trouver le courage d'annoncer la nouvelle à sa famille. De toute façon, sa femme et ses enfants n'ont aucune considération ni affection pour lui, alors à quoi bon ?

Alors qu'il se lamente sur son sort, Inuyashiki est victime d'un événement encore plus inattendu ; un vaisseau extra-terrestre s'écrase sur lui, le tuant sur le coup. Pour éviter d'être repérés, les aliens le ressuscitent avant de s'enfuir. Mais dans leur précipitation, ils ont transformé le vieux corps décrépi de Inuyashiki en une arme de guerre robotisée...

Synopsis soumis par Deluxe Fan

Fumiyo Kohinata (Ichirō Inuyashiki), Kanata Hongō (Naoyuki Andō), Nijirō Murakami (Hiro Shishigami), Sumire Morohoshi (Shion Watanabe), Sumire Uesaka (Mari Inuyashiki)

INUYASHIKI – Quand ton papy devient One Punch Man » Publié le 02/11/2017

Par l'auteur de Gantz, découvrez Inuyashiki, la série dans laquelle même les vieux peuvent devenir des dieux.

  • Last Hero Inuyashiki - Screenshot #1
  • Last Hero Inuyashiki - Screenshot #2
  • Last Hero Inuyashiki - Screenshot #3
  • Last Hero Inuyashiki - Screenshot #4
  • Last Hero Inuyashiki - Screenshot #5
  • Last Hero Inuyashiki - Screenshot #6
  • Last Hero Inuyashiki - Screenshot #7
  • Last Hero Inuyashiki - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Henzo le 13-04-2018

9
Vieillesse vs Jeunesse : Le combat des valeurs

Inuyashiki est incontestablement un animé de qualité. Que ce soit les thèmes abordés, le scénario, les personnages, la qualité visuelle et auditive, tout est plus que correct. Mais ce qui distingue Inuyashiki, c'est qu'il a une histoire à raconter. Une histoire bien rythmée, où le découpage des épisodes montre le sérieux et la maîtrise du studio Mappa dans la réalisation de cet animé. Tout d'abord, il faut constater que cet animé joue sur l'émotionnel. Bien entendu, des animés qui jouent dessus, il y en a plein, mais l'émotionnel ici n'est pas utilisé pour nous faire pleurer à des scènes uniquement destinées et fabriquées pour nous faire tirer une larme. Ici, l'émotionnel sert [...] Lire la critique

#Par GTZ le 24-02-2018

6
Une histoire de chien.

"Moi j'ai connu un papy, un vrai, un à l'ancienne, normal tu me diras c'est un papy, mais tu vois pas ce qu'je dis quand je parle à l'ancienne. A l'ancienne y avait des valeurs quoi. Les gens y croyaient en des vrais trucs, ils z'étaient communistes ils y croyaient. Après le mur est tombé et on nous a dit que c'était des conneries tout ça. Bon je divague, mais Papy, il est à l'ancienne, il sait ce qu'est bien et ce qu'est mal. Et ça, ça se perd ma couille. Les jeunes d'aujourd'hui y dérape, ils ont pu de valeurs, ils sont perdu les cons. Pour ça qu'ils foutent le bordel. Donc mon Papy, un beau jour, il va chialer dans un parc, parce que la vie elle est trop dure, et que c'est un [...] Lire la critique

#Par Sirius le 28-01-2018

8
Le réveil de la bonne vieille génération

Je connais l'auteur du manga original depuis pas mal de temps. Hiroya Oku a dessiné Gantz tout de même. Si au début le concept de Gantz tenait en haleine, force est de constater qu'en traînant en longueur, il s'était bien planté. Avec Last Hero Inuyashiki, il ne refait pas la même erreur. Le manga s'est achevé en dix volumes et la série qui nous intéresse adapte miraculeusement le tout en 11 épisodes sur la chaîne noitaminA. Oui, vous m'avez bien lu : on tient ici un objet rarissime, un récit entièrement adapté à l'écran. J'ignore si on a viré des trucs importants ou si le mangaka dessine des plans cinématiques en long en large sur ses planches mais rien que pour ça, Last Hero Inuyashiki [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.061 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.138095 ★