Ginga Eiyû Densetsu : Arata Naru Tatakai no Overture

Ginga Eiyû Densetsu : Arata Naru Tatakai no Overture

Reinhard Von Musel et Yang Wen-li rentrent au bercail après leur confrontation à Tiamat. Le premier est promu Comte de Lohengramm, une distinction qui ne manque pas de faire du remous parmi les hautes instances qui lui préparent déjà une nouvelle mission. Avec Kircheis, il profite de son congé pour visiter sa soeur, Anne-Rose. Du côté de l'Alliance, Yang assiste avec une certaine gêne à la demande en mariage faite par Jean Robert à Jessica, un ami et une femme qui semble toujours l'aimer.

Synopsis soumis par Sirius

Kei Tomiyama (Yang Wen-li), Masashi Hironaka (Siegfried Kircheis), Ryo Horikawa (Reinhard von Lohengramm), Katsuji Mori (Wolfgang Mittermeyer), Kazuhiko Inoue (Dusty Attemborough), Norio Wakamoto (Oskar von Reuenthal), Goro Naya (Merkatz), Hideyuki Tanaka (Jean Robert Lap), Hiroshi Ito (Klaus von Lichtenlade)

Le film (90 minutes) reprend les deux premiers épisodes de la série avec plus de scènes et de détails.

Liste non exhaustive de produits dérivés de l'anime :

  • Ginga Eiyû Densetsu : Arata Naru Tatakai no Overture - Screenshot #1
  • Ginga Eiyû Densetsu : Arata Naru Tatakai no Overture - Screenshot #2
  • Ginga Eiyû Densetsu : Arata Naru Tatakai no Overture - Screenshot #3
  • Ginga Eiyû Densetsu : Arata Naru Tatakai no Overture - Screenshot #4
  • Ginga Eiyû Densetsu : Arata Naru Tatakai no Overture - Screenshot #5
  • Ginga Eiyû Densetsu : Arata Naru Tatakai no Overture - Screenshot #6
  • Ginga Eiyû Densetsu : Arata Naru Tatakai no Overture - Screenshot #7
  • Ginga Eiyû Densetsu : Arata Naru Tatakai no Overture - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Sirius le 03-01-2013

10

Arata Naru Tatakai no Overture est la suite directe du film sorti cinq ans plus tôt. Entre-temps, les deux premières parties de la saga GinEiDen avaient déjà vu le jour. Ce second long-métrage reprend les deux premiers épisodes de la saga en rajoutant quelques éléments et surtout en soignant la forme, avec une mise en scène plus subtile et appliquée pour beaucoup plus d'émotion. Le récit en ressort sublimé. Un film beaucoup plus calme que son prédécesseur car une grande partie se situe en dehors du champ de bataille. C'est l'occasion de soigner quelques scènes clés de la saga. L'entrevue de Reinhard avec l'empereur varie ingénieusement les plans et on sent toute la tension ambiante à [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.059 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.154722 ★