Madlax

Madlax

Madlax, jeune femme blonde, est un tueur à gage sans pitié qui sévit à Gaza-Sonika, pays déchiré par une guerre civile. Elle n'a aucun souvenir datant de plus de douze ans.

Margaret Burton, jeune fille brune, est élève de lycée et habite dans une grande maison avec sa servante Eleonore. Margaret a réchappé miraculeusement d'un accident d'avion il y a douze ans. Lors de son retour après l'accident, elle n'avait plus aucun souvenir, sinon un mot "Madlax". De plus, Margaret possède un livre ancien et abîmé donné par son père. Elle est incapable de le déchiffrer mais ne le quitte jamais.

Dans une ville en ruine, une petite fille attend ceux qui recherchent la vérité. Peu à peu, des liens se tissent autour du nom de Madlax.

Synopsis soumis par Starrynight

Morikawa Tomoyuki (Carlosuwa), Uchikawa Ai (Eri Noa), Kaneda Tomoko (Letisia), Kobayashi Sanae (Madlax), Kuwashima Noriko (Margaret), Hyoudou Mako (Quanjitta), Hisakawa Aya (Rymelda), Yukino Satsuki (Vanessa)

Critiques des membres

#Par Numenorian le 31-05-2011

5

Madlax, Madlax, mais qu'est-ce que tu m'as fait ! Tu étais magnifiquement partie. Après un premier épisode plein d'action au rythme effreiné, tu as osé me sortir un second épisode qui raconte la journée banale d'une jeune fille amnésique. Une opposition de style totale, sans coupure, mais tellement bien réalisée que cet épisode est devenu un de mes favori. Ensuite, il y a eu l'incrompréhensible, le mystère, les jeux de lumières et une ambiance presque noire. Bref, j'avais confiance en toi. Et ensuite, tu as tout gâché. Tu es sombré dans l'anime pour ado, l'action facile, les gros pistolets, la fille qui se bat en robe avec un gros décolleté. Les mystères du début ont été tout [...] Lire la critique

#Par beragon le 28-03-2008

4

Madlax. Une anime qui partait sur de bonnes bases mais qui se retrouve au final bien insipide. Le patchwork ou puzzle proposé par l'intrigue : "quelle est la relation entre les protagonistes ?", "que se passe-t-il réellement ?" est noyé dans un flot d'évènements lents et insipides. Le propos se perd dans des méandres tortueux d'un lent fleuve et cela est lié au personnage principal. Le manque de fluidité et de rythme provient du personnage principal Margaret Burton, jeune fille apathique et limite neurasthenique. En avoir fait le pivot central de l'histoire est une très mauvaise idée. Pour [...] Lire la critique

#Par kuchiki byakuya le 13-10-2006

6

Bigre, difficile de décrire mon sentiment sur Madlax tant cet animé est complexe et étrange. Deux jeunes filles cherchent à rassembler les lambeaux de leur mémoire à travers une quête mal expliquée et confuse contre une organisation secréte, Enfant, trop peut-être car on ne sait au final quasiment rien sur elle. Madlax est une tueuse à gage, terriblement belle, apparemment froide mais en réalité très sensible alors que Margaret est plutot (voir totalement) neurasténique. Voilà que l'on se plonge dans l'univers de ces 2 jeunes femmes à la recherche d'une partie d'elles-mêmes. On pourrait croire que l'action est présente mais ce n'est absolument pas le cas, le tout étant très lent voir [...] Lire la critique

#Par lityi le 24-08-2006

6

Cette série m’a laissé sur une impression mitigée, s’il n’y a pas grand chose à reprocher au début la fin, elle, traîne en longueur et comporte beaucoup de défauts au niveau du scénario, 20 épisodes auraient largement suffi. Après un bref aperçu d’une enfant dans un environnement peu commun, on se retrouve au beau milieu d’une histoire que l’on met du temps à cerner, on ne comprend pas tout de suite où l’auteur veut en venir cependant on est immédiatement charmé par le personnage de Madlax, l’un des rares à mériter une attention particulière. L’intrigue se met en place lentement, l’auteur prend le temps de présenter les personnages, peut être trop justement. Cette lenteur qui, au [...] Lire la critique

#Par Starrynight le 12-08-2006

6

Ayant vu Noir avant Madlax, je n'ai pas pu m'empêcher de lui trouver beaucoup de ressemblances dans les premiers épisodes (aidé en cela par le fait que c'est le même studio, Bee Train, qui a réalisé ces deux séries) : Les deux principaux protagonistes sont deux jeunes femmes : l'une blonde et tueur à gages, l'autre brune à l'air un peu endormi et au passé mystérieux. La plupart des protagonistes évoluent dans un univers européen (voire français). Une puissante organisation (au nom français : "Soldat" dans Noir et "Enfant" dans Madlax) tire les ficelles dans l'ombre. [...] Lire la critique

#Par Fremen le 04-01-2005

9

Etant un des rares à avoir vu cette série entièrement (26 épisodes), je peux vous dire que comme pour Noir, le studio Bee Train a fait dans la haute qualité.        En effet pour ceux qui ont déjà vu Noir avant, on se retrouve toute de suite dans la même ambiance de polar sombre et de portes flingues féminins très sexy au coeur de Paris. Mais la comparaison s'arrête là car l'intrigue est différente et le mystique y a une part très importante. Très vite on est plongé dans une guerre civile aux causes inexpliquées que tout le monde semble avoir oublié jusqu'à l'apparition d'une mystérieuse organisation secrète appelée Enfan.        La série se compose de deux histoires [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.062 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.163286 ★