Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo !

Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo !

Mamoru, jeune lycéen, vient de faire sa rentrée dans une grande école qui forme ses étudiants à utiliser "Béatrice", source d'un pouvoir immense. En rentrant dans l’enceinte du lycée, il voit une fille se tenant devant un cerisier en fleur alors que nous sommes en automne. Mamoru reste sans voix devant ce spectacle. La jeune fille, nommée Ayako, s’approche de lui et déclare sa flamme sans préavis. Ce que Mamoru ne sait pas c’est que Ayako est une utilisatrice de "Béatrice" de renommée mondiale et qu’elle est crainte par de nombreuses de personnes. C’est ainsi que notre héros se voit mêler à des histoires qui mettrons son couple et sa vie en périls.

Synopsis soumis par Yang Fuu

Akiko Kimura (Mamoru Yoshimura), Mikako Takahashi (Ayako Takasu), Asami Sanada (Emelenzia Beatrix Rudiger), Daisuke Ono (Maya Sudo), Mamiko Noto (Shione Sudo), Saeko Chiba (Mitsuki Fujita)

  • Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo ! - Screenshot #1
  • Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo ! - Screenshot #2
  • Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo ! - Screenshot #3
  • Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo ! - Screenshot #4
  • Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo ! - Screenshot #5
  • Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo ! - Screenshot #6
  • Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo ! - Screenshot #7
  • Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo ! - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Yang Fuu le 08-02-2008

2

Un anime à normalement au moins un but : nous divertir. Mais il faudra se passer de celui-ci pour parvenir à ce stade car on ne fait que l’apercevoir de loin même si le synopsis peut nous laisser penser le contraire. Peu de chose peuvent sauver cet anime qui sonne creux. Même si la personnalité Ayako est assez intéressante, elle n’a pas assez de force pour porter une série de 24 épisodes à elle toute seule. Vous allez me dire qu’il y a aussi Mamoru et en plus il a son nom dans le titre de l’anime donc il doit avoir une présence prépondérante dans celui-ci. Si prépondérant est un synonyme d’inexistant je suis d’accord. Car si Ayako tire un peu son épingle du jeu son « petit copain » m’a [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.036 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.171063 ★