Le Seigneur des Yokaï (TV 2)

Le Seigneur des Yokaï (TV 2)

Dans cette suite de la série Nurarihyon no Mago, nous suivons Rikuo qui ambitionne de succéder au chef du clan Nura, un des plus puissants groupes du monde des yōkai. Rikuo semble déterminé et va donc tout faire pour être digne de porter le titre de "Nurarihyon" et diriger son propre "cortège nocturne des 100 démons"...

Synopsis soumis par Hei

Aya Hirano (Kana Ienaga), Jun Fukuyama (Rikuo Nura), Ai Maeda (Yura Keikain), Chikao Ohtsuka (Nurarihyon), Hiroki Yasumoto (Aotabô), Hiroyuki Yoshino (Gozumaru), Jouji Nakata (Gyûki), Junji Majima (Karasu Tengu), Kana Asumi (Saori Maki), Kishô Taniyama (Kiyotsugu Kiyojûji), Kousuke Toriumi (Kurotabô), Makoto Ishii (Ryôta-Neko), Mana Hirata (Natsumi Torii), Masashi Yabe (Kappa), Risa Mizuno (Wakana Nura), Satomi Arai (Kozô Nattô), Shinpachi Tsuji (Daruma Mokugyo), Sōichiro Hoshi (Mezumaru), Takahiro Sakurai (Kubinashi), Takashi Matsuyama (Nyûdô Hitotsume), Tetsuya Kakihara (Shima), Yui Horie (uki-Onna), Yumi Kakazu (Kejôrô), Tomokazu Sugita (Zen)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Le Seigneur des Yokaï - La Cité des démons
  • Editeur: ADN (VOD)

La série comporte également 2 épisodes supplémentaires faisant office de résumé.

  • Le Seigneur des Yokaï (TV 2) - Screenshot #1
  • Le Seigneur des Yokaï (TV 2) - Screenshot #2
  • Le Seigneur des Yokaï (TV 2) - Screenshot #3
  • Le Seigneur des Yokaï (TV 2) - Screenshot #4
  • Le Seigneur des Yokaï (TV 2) - Screenshot #5
  • Le Seigneur des Yokaï (TV 2) - Screenshot #6
  • Le Seigneur des Yokaï (TV 2) - Screenshot #7
  • Le Seigneur des Yokaï (TV 2) - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Hei le 25-08-2013

9
Nurarihyon no Mago : Le shonen à demi-mesure. (Seconde partie)

Nurarihyon no Mago : Sennen Makyo Graphismes : Les dessins sont toujours aussi propres, originaux et assortis au cadre de la série. On retrouve d’ailleurs dans les premiers épisodes les décors de l’ère Edo, avec des bâtisses aux styles des châteaux japonais qui servent aujourd’hui de musé. Les couleurs sont mesurées rien qui n’agresse les yeux, mais assez teintées pour ne pas rendre ternes les dessins. L’animation ne change pas énormément par rapport à la première saison. Les combats sont toujours aussi particuliers, le but étant toujours de mettre en scène un pouvoir et non pas un échange de coup bien travaillé. Le tout se déroule en crescendo avec la fin des épisodes qui [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.038 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174234 ★