Prison School

Prison School

Kiyoshi, Takehito, Shingo, Reiji et Jouji sont les seuls garçons du lycée Hachimitsu qui était anciennement une école privée pour filles. Incapables de retenir leurs pulsions perverses, les cinq adolescents se retrouvent embarqués dans une mission de voyeurisme. Naturellement celle-ci tourne mal, et tous finissent en "prison scolaire" à l'écart de l'école.

Mais nos cinq compagnons de mésaventure ne sont pas au bout de leurs peines, car c'est un comité très spécial qui supervisera leur incarcération. Face à ce danger imminent, il faudra se serrer les coudes pour survivre à la tyrannie féminine.

Synopsis soumis par sarthasiris

Daisuke Namikawa (Joe), Hiroshi Kamiya (Kiyoshi), Katsuyuki Konishi (Gakuto), Kazuyuki Okitsu (Andre), Kenichi Suzumura (Shingo), Kana Hanazawa (Hana), Sayaka Ohara (Mari), Shizuka Itou (Meiko)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Prison School
  • Editeur: Crunchyroll (Simulcast - VOD)

Critiques des membres

#Par Rahvoc le 14-12-2018

9
Et vous ? Les seins ou les fesses ? Et argumentez je vous prie.

Cherchant un peu quoi ajouter à ma wishlist déjà bien encombrée (*clins d'oeil à Kanade Kyoshiro et sa récente critique d'Honobono Log. Cela me rassure de voir que je ne suis pas le seul à entasser des wish...), je me balade sur le moteur de reco quand je tombe sur Prison School. Anime que j'ai vu il y quelques mois, et que je n'avais pas pointé dans mes animes "vus" ! Et là surprise : une seule critique. Étonnant pour un tel OVNI. Voulant donc apporter modestement ma petite contribution pour remédier à l'étrangeté de la chose, je clique un peu nonchalamment et sans préparation aucune, sur le fatidique bouton "ajouter votre critique". Prison School donc. Vaste programme. Ou [...] Lire la critique

#Par Keil le 05-03-2017

9
Un animé lourd, potache et décomplexé

Voila le genre d'animé qui me font dire "J'aime le Japon". Pourquoi ? Parce que ce sont les seuls à pouvoir aller si loin dans le n'importe quoi, brisant toute les barrières de la décence et du bon gout, mais assumant pleinement la débilité d'un sujet sans aucun tabou et aucune retenue. Passons vite sur l'histoire qui avouons le, n'est que le prétexte pour placer nos acolytes dans des situations toujours plus disgracieuses et d'enchainer les gags lourdingues et avouons-le, tout le temps en dessous de la ceinture. Cinq garçons intègrent une école entièrement constituée de fille. Malheureusement (ou heureusement pour l'histoire), les 5 garçons semblent tous déviants et décident un soir [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.04 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174925 ★