Rage of Bahamut : Virgin Soul

Rage of Bahamut : Virgin Soul

10 ans ont passé depuis la destruction de Bahamut, et le monde en a été profondément changé.

Guidés par le charismatique empereur Charioce XVII et utilisant une magie volée aux dieux, les humains ont porté un coup fatal aux démons en anéantissant leur capitale, devenant ainsi la race dominante sur Terre. Suite à cela, une société profondément ségrégationniste s'est mise en place, dans laquelle l'Humanité règne sans partage tandis que les démons survivants sont réduits en esclavage ou forcés de vivre en marge des villes, dans des taudis insalubres aux conditions de vie précaires.
Malgré tout, parmi les différentes factions, certains mènent le combat pour restaurer leur honneur perdu, tandis que d'autres continuent de croire à une cohabitation pacifique entre les différentes espèces.

Au milieu de cette situation tendue, Nina, une jeune fille un peu naïve, pourrait être la clé qui apportera l'espoir...

Synopsis soumis par Nakei1024

Go Inoue (Kaiser Lidfard), Hiroyuki Yoshino (Favaro Leone), Masakazu Morita (Azazel), Sumire Morohoshi (Nina Drango), Yuichiro Umehara (Charioce XVII), Hiroshi Iwasaki (Bacchus), Megumi Han (Jeanne D'arc), Miyuki Sawashiro (Rita), Showtaro Morikubo (Hamsa)

Critiques des membres

#Par Sirius le 11-11-2017

8
Un divertissement qu'il est bien

C’était vachement bien. Il n’y a pas assez d’amour pour cette série. Bizarrement la première, Genesis, m’avait laissé de marbre il y a trois ans. Avec le recul, c’était peut-être parce que j’étais cloué au lit avec la grippe. Cette fois je cherchais juste à tuer l’ennui et je dois avouer que Virgin Soul remplit parfaitement son cahier des charges de ce côté. Shingeki no Bahamut - Virgin Soul met en scène un univers très riche avec des personnages au caractère bien trempé. Quel plaisir de revoir nos deux héros à la classe capillaire, Kaisar le chevalier qui soutient mordicus ses valeurs et le souriant Favaro même s’il se fait longtemps attendre. Il laisse la vedette à son disciple, Nina, [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.053 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.128157 ★