Ranpo Kitan: Game of Laplace

Ranpo Kitan: Game of Laplace

Une salle de classe est le théâtre d'une découverte macabre : le jeune élève Kobayashi, qui vit dans l'ennui permanent et ne porte aucun intérêt aux personnes de son environnement, s'y réveille face à un cadavre décapité assis en tailleur sur l'estrade. Décontenancé, il constate qu'il tient dans ses mains ce qui semble être l'arme du crime. La police ne tarde pas à arriver et isole la pièce. Après inspection, il s'avère que le corps est celui du professeur d'Histoire du jeune homme.

Ce dernier, loin d'être affecté par la situation, conserve un calme exemplaire et comprend tout à fait qu'il soit considéré comme le suspect principal. Arrive alors pour enquêter Akechi, un lycéen auquel l’État a accordé un statut de détective. Kobayashi éprouve très vite un vif intérêt pour celui-ci et demande à être son assistant, à la grande surprise de son meilleur ami, Hashiba. Akechi accepte à une seule condition : il devra résoudre le mystère qui entoure la mort du professeur d'Histoire.

Synopsis soumis par Rydiss

Daiki Yamashita (Hashiba), Rie Takahashi (Kobayashi), Takahiro Sakurai (Akechi), Cho (Nakamura), Kappei Yamaguchi (Shitai-kun), Katsuyuki Konishi (Kagami), Saki Fujita (Minami), Takehito Koyasu (Kageo), Yōko Hikasa (Kuro Tokage)

Critiques des membres

#Par nerokarin le 22-09-2015

2
Mon déterminisme est plus gros que le tien !

Parler de déterminisme c'est forcément prendre le risque de se gauffrer magistralement. C'est un sujet qui divise, certains y voient une explication logique du destin, alors que d'autres essayent, à coup de physique quantique d'en démontrer l'inexactitude ( ou du moins la limite). Cette notion est étroitement liée à la théorie du chaos, et peut s'avérer être un outil scénaristique formidable. Psycho-pass par exemple calque la structure conceptuelle du déterminisme et l'adapte à sa société pour discuter de la portée de la justice et du libre arbitre. Dans le cas de Ranpo kitan, ça tient plus de la pitrerie prétentieuse qu'autre chose...Bon c'est très mal entamé, mais je vais tenter de ne pas [...] Lire la critique

#Par Zoroaster le 20-09-2015

8

Ce fut une série particulière. Ranpo Kitan, c'est avant tout un policier rendant hommage (mais qui n'adapte rien) à Ranpo Edogawa, célèbre écrivain japonais qui lui-même s'inspirait d'un autre écrivain, Edgar Allan Poe. Ecrivains dont je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de lire leurs livres. Mais revenons à nos moutons. Ranpo Kitan, c'est vraiment une série particulière. Policier à la mise en scène et à la réalisation originale, Ranpo Kitan nous offre ce qui semble être un mélange entre la série Sherlock (la version BBC, pas la médiocre version américaine nommée Elementary) à la sauce creepy et onirique avec une petite touche de Ghost in the Shell Stand Alone Complex pour la trame [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.129 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.170948 ★