Sekirei

Sekirei

Minato est l'un de ces nombreux jeunes adultes qui, une fois le lycée terminé, cherchent à rentrer dans une bonne université mais qui se heurtent à l'examen d'entrée. Pour la deuxième fois, il vient d'échouer et rentre chez lui, se demandant comment il va pouvoir annoncer la nouvelle à sa famille quand une jeune femme, aussi gironde qu'étrange lui tombe littéralement dessus. Cette dernière est prénommée Musubi est une sekirei et, en tant que telle, elle est pourchassée par ses congénères tant qu'elle n'a pas trouvé de Ashikabi, ce que l'on pourrait traduire par "maître".
C'est ainsi que du statut de petit étudiant en recherche d'avenir, Minato se retrouve un peu malgré lui embarqué dans le Sekirei Plan, mis au point par une firme internationale, en compagnie du Sekirei n°88, aussi forte qu'ingénue.

Synopsis soumis par Björn

Saori Hayami (Musubi), Shinnosuke Tachibana (Sahashi Minato), Aya Endo (Matsu), Kana Hanazawa (Kusano), Marina Inoue (Tsukiumi)

Un épisode spécial supplémentaire, intitulé Hajimete no Otsukai, est distribué dans la version DVD/BR.

  • Sekirei - Screenshot #1
  • Sekirei - Screenshot #2
  • Sekirei - Screenshot #3
  • Sekirei - Screenshot #4
  • Sekirei - Screenshot #5
  • Sekirei - Screenshot #6
  • Sekirei - Screenshot #7
  • Sekirei - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par TonyTrip le 07-07-2013

6
Rien qui ne sort de l'ordinaire...

Sekirei est, comment dire, le genre d'animes adaptant un "seinen" (j'arrive pas à croire que c'en est un vu la niaiserie qu'il contient) type ecchi à regarder sans être exigeant sous peine d'être (surement) INÉVITABLEMENT trop déçu. Techno-graphiquement c'est assez correct. Par contre, j'suis tout à fait d'accord avec les autres critiques en ce qui concerne la taille excessive des poitrines des diverses protagonistes (dont Musubi et Tsukiumi notamment) ! Franchement, (j'arrive pas à croire que j'écrirais ça un jour) j'préférais les épisodes qui censuraient au niveau des seins avec de la fumée/vapeur, parce que lorsque les derniers épisodes ne les censuraient plus...ben j'les [...] Lire la critique

#Par Sayurisan le 14-07-2010

7

Au delà des poitrines à outrance et des jolies filles à souhait,se cache une histoire plus intéressante qu'il n'y paraît. Cette affaire de Sekirei et de Ashikabi est très touchante.Quand voit des Sekirei qui risquent leurs vies pour leurs Ashikabi et vice-versa,ça a le don de donner la larme à l'œil ou de faire vibrer la corde sentimentale pour les plus durs. Notamment vers les deux derniers épisodes ou tout était mouvementé et émouvant.Mais ne nous précipitons pas. Le début est assez banal,un peu normal vu le genre de série à quoi on a affaire.Je ne dirai rien,de crainte de spoiler,mais on se voit de plus en plus submergé par l'histoire,on s'habitue aux personnages qui,sont, un joli [...] Lire la critique

#Par Kyoshi le 25-06-2010

7

Ma première réaction lorsque j'ai vu Musubi : Choc, rire nerveux, rire honnête, puis incrédulité. En effet, je suis passé par Enfer et Paradis, je suis passé par Ikkitousen, par To-Love-RU, mais je suis restée bouche bée devant la simple taille des poitrines de nos jeunes amies Sekireis. On pourrait en faire un poème. Elles emmènent en effet le spectateur, selon sa personnalité, soit dans le monde du rève, soit dans celui du dégoût. Car il est vrai qu'à force de grossir, ça devient repoussant : vous savez, on peut comparer une poitrine à une paire de clémentines, d'oranges, de melons...mais quand ça devient des citrouilles, on peut se poser des questions. Sur ce, excusez-moi d'avoir utilisé [...] Lire la critique

#Par Björn le 28-03-2009

6

Sekirei, un animé qui ne brille que par la plastique de ses principales protagonistes. Passons sur le scénario, il est réellement navrant, écrit avec les pieds sur un timbre poste après une soirée de biture. Cependant il appartient à un genre en vogue, on a connu Fate/stay Night, on a aujourd'hui des séries comme Akikan qui prennent le relais. Là, il ne s'agit pas de sauver le monde, ni de décider si les canettes en fer sont meilleures que celles en aluminium. Simplement, un savant quelque peu fou et pervers a décidé que sur toutes les sekirei en circulation, il ne devait en rester qu'une. Pourquoi? Allez savoir avec les mégalos... De ce fait, puisque la profondeur de la trame ne vise [...] Lire la critique

#Par Nakei1024 le 28-03-2009

4

Sekirei est une série qu'on peut étudier sous deux aspects qui sont le fond et la forme (c'est le cas de le dire...). Parlons d'abord du fond: l'histoire, le scénario. Celui-ci ressemble à un pastiche de Mai Otome et Mai Hime, avec son idée de jeunes filles liées à une personne qu'elles aiment, condamnées à s'entretuer dans un battle royale dont on ne connaît pas vraiment les tenants et aboutissants (hormis que la gagnante aura le droit de faire un souhait et de vivre avec son "maître"; même la roue de la fortune est plus intéressante...). On trouve également plusieurs allusions à des être venus d'ailleurs et qui, au vu de l'anime possèdent tous une plastique superbe (ça, ça me rappelle [...] Lire la critique

#Par ShiroiRyu le 28-03-2009

8

DE LA POITRINEEEEEEEEEEEEE ! Cela fut mon premier avis lorsque j'ai commencé cette série animée (en sachant que j'ai débuté avec le manga lors de la parution du premier chapitre). A côté, je fus tout de suite emporté par l'OST et les génériques, pourquoi cela ? Et bien, cela est fort simple : Ils collent très bien à la série. Et comme toute série ecchi, les génériques sont donc chantés par les seiyuus féminines. A côté, on pourra noter dans les pistes de l'OST une version au piano absolument divine du générique. Maintenant passons à un point faible qui peut rebuter (tout cela n'est que subjectivité) : Les graphismes. Déjà, c'est sûr que le style est assez particulier... Ensuite, [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.048 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.171402 ★