Slayers Revolution

Slayers Revolution

Lina et Gourry parcourent le monde à la recherche d’une nouvelle arme pour Gourry qui a perdu l’Epée de Lumière. Alors qu’ils castagnent des pirates qui ont le malheur de ne pas avoir (encore) entendu parler de la magnifique, géniale, sublime et incomparable magicienne Lina Inverse (ou cruelle, démoniaque, sans pitié et terrifiante, selon les versions), surgissent deux vieilles connaissances : Amelia et Zelgadis.

L’Inspecteur qui les accompagne se met alors en tête l’idée saugrenue (et surtout suicidaire) d’arrêter Lina pour un crime inqualifiable : être Lina Inverse ! Face à la susceptible et colérique sorcière, l’Inspecteur, son armée et tout son armement moderne réunis se trouvent vite dépassés par le nombre. C’est alors qu’un être étrange aux longues oreilles et surgi d’on ne sait où invoque le sort préféré de Lina (et dont elle croyait avoir déposé le copyright) : le Dragon Slayer. Tout simplement impardonnable !

Synopsis soumis par Starrynight

Akira Ishida (Xelloss), Megumi Hayashibara (Lina Inverse), Yasunori Matsumoto (Gourry Gabriev), Akio Ohtsuka (Wizer), Hikaru Midorikawa (Zelgadiss Graywords), Masami Suzuki (Ameria Wil Tesla Saillune), Natsuki Katou (Kuppy), Yumiko Kobayashi (Pokota)

  • Slayers Revolution - Screenshot #1
  • Slayers Revolution - Screenshot #2
  • Slayers Revolution - Screenshot #3
  • Slayers Revolution - Screenshot #4
  • Slayers Revolution - Screenshot #5
  • Slayers Revolution - Screenshot #6
  • Slayers Revolution - Screenshot #7
  • Slayers Revolution - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Evilbaffe le 30-04-2012

8

Très friand des productions sur Slayers, je me suis tourné vers cette adaptation moderne de la franchise afin de retrouver ce qui pour moi est une référence en terme de comédie. Après avoir vus les trois premières saisons, tous les OAV et films contant les aventures de Lina Inverse, on est fortement imprégné de ce qui fait la recette de cette série et il est donc relativement facile de juger si le produit est «conforme» à ce qu'on attend. Parlons du moins important, l'aspect lifting. Graphiquement la touche artistique des précédents épisode est relativement bien conservée, il en découle que les personnage sont à peine plus regardable bien qu'on note un petit réarrangement au niveau des [...] Lire la critique

#Par Starrynight le 11-11-2008

5

Est-ce une révolution ? Non sire, juste une continuation ! Il faut bien le dire, Slayers Revolution n’a de révolution que le nom. Faisant vibrer la fibre nostalgique des fans (dont je suis), le studio J.C. Staff a ressorti la panoplie complète du petit slayers illustré pour nous proposer une série dans la droite ligne des productions précédentes de la saga : des couleurs qui claquent, un chara-design old school mais propre (sauf dans certains plans – notamment des gros plans – où, tout à coup, un personnage va être bizarrement dessiné), une animation moyenne, une ambiance typique, une musique caractéristique (certains morceaux sont même des copier-coller de certains thèmes d’ambiance des [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.056 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.168319 ★