Slayers

Slayers

Lina Inverse, une jeune et puissante magicienne délurée, a pour principale occupation le rossage en règle de voleurs à qui elle dérobe volontiers les butins.
Cependant, il se trouve qu'un jour le fruit de ses actions "justicières" intéresse particulièrement un puissant mage, qui souhaiterait obtenir l'un des objets qu'elle s'est procuré.
Elle va alors devoir faire face, avec son nouveau compagnon Gourry, à bien des ruses et attaques sournoises auxquelles elle répondra avec ses légendaires "Fire Ball".

Synopsis soumis par marwen

Megumi Hayashibara (Lina Inverse), Yasunori Matsumoto (Gourry Gabriev), Hikaru Midorikawa (Zelgadis), Masami Suzuki (Amelia), Takehito Koyasu (Rezo), Yumi Touma (Sylpheel)

Critiques des membres

#Par Starrynight le 19-06-2006

8

Les Slayers, c'est avant tout le personnage de Lina Inverse, magnifiquement campée par Megumi Hayashibara, qui chante également les chansons des génériques. Lina a un caractère bien trempé (c'est un bonheur que de la voir s'énerver contre Gourry qui n'a encore une fois rien compris au film, ou de déchaîner ses pouvoir magiques contre des démons récalcitrants) et est principalement motivée par la nourriture et l'argent (elle ne laisse pas passer une occasion de rançonner les voleurs pour son propre compte). Un des principaux éléments comiques de cette série est les [...] Lire la critique

#Par marwen le 17-12-2004

8

Slayers est une série culte au Japon et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle mérite son succès.  En effet, le genre heroic-fantasy est ici traité d’un point de vue tout à fait délirant et ironique ce qui donne à la série un petit goût de franche rigolade.    L’intérêt n’est pas dans l’histoire ici qui est somme toute banale (quatre compagnons contre un gros méchant, on a déjà vu plus original) mais justement de la façon dont elle est traitée. Il ne se passe pas dix minutes sans que l’on éclate de rire face aux facéties de Lina, Gourry, Amélia et Zel. De plus, c’est un véritable bonheur de voir l’héroïne évoluer dans son art magique ou lancer des « Fire Ball » à tout va. Bref, de [...] Lire la critique

#Par grabouh le 17-12-2004

6

Cette première saison de Slayers est pour moi la moins réussie des trois : peut-être est-ce que justement c'est parce que c'est la première saison ? C'est possible. D'abord, le gros point noir : l'animation qui est un peu limitée, parfois sommaire avec des personnages dont on peut quelque fois décomposer les images constituant cette animation à l'oeil nu. Le chara-design estompe en partie ce défaut avec des personnages uniques (comment le personnage de Zelgadis est-il arrivé dans l'esprit des auteurs ?). Le scénario est un peu mou dans certains épisodes, conserve le minimum de sérieux, mais est un peu farfelu pour le genre et néanmoins compatible avec le ton (très) humoristique de cet [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.028 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.175966 ★