Steamboy

Steamboy

1885, Dans une base de l'Alaska, un père et un fils inventent une curieuse machine fonctionnant à la vapeur : elle finit par exploser et blesse grièvement le fils.
Quelque temps après, dans l'Angleterre victorienne. Les premières machines à vapeur apparaissent, et avec elles une fascination totale pour cette nouvelle révolution... Ray Steam, issu d'une famille d'inventeurs géniaux, reçoit un colis de son grand-père contenant un mystérieux engin qu'il ne doit remettre à personne.
Mais avant qu'il n'aie pu le regarder plus en détails, plusieurs individus essaient de se l'approprier : Ray saute dans une de ses inventions et la course-poursuite s'engage.

Synopsis soumis par Capitaine_Flam

Anne Suzuki (Ray Steam), Ikki Sawamura (Dave), Katsuo Nakamura (Loyd Steam), Kiyoshi Kodama (Robert Stephnson), Manami Konishi (Scarlett), Masane Tsukayama (Edie Steam), Susumu Terajima (Fredy)

Critiques des membres

#Par Kanapeach le 22-04-2012

5

Steamboy est certainement le film qui avait tout pour réussir, tout pour passionner et qui tombe complètement à l’eau, à cause de son format peut être. Pourtant, ça partait bien, très bien même. Charmé par l’esthétique, par les décors, l’univers nouvellement industrialisé londonien présenté m’a conquis grâce à son sens de la précision, grâce à son grain assez particulier. Cette ambiance mécanique à souhait est plus que bien rendue et si les anachronismes sont plus ou moins nombreux, tout y paraît tellement plausible qu’on entre volontiers dans ce grand bac d’inventions folles (pour l’époque tout du moins). Ajoutons à ça une bande-son tout autant entraînante. Réussie d’un bout à [...] Lire la critique

#Par le-crepusculaire le 20-06-2010

2

Introduction : Voilà un film d'animation sorti depuis un bon moment en France. Je tiens à le dire sur-le-champ, j'ai été très dessus. En temps normal quand on a la prétention de créer une œuvre d'animation on se doit d'être plus inventif que ce que nous propose ce film. Graphisme : Malgré que ce film d'animation date, les décors et le meca-disgn vous en mettra plein les yeux ! À par peut être pour le visage de certain personnages, qui démontre bien que ce film est daté les couleurs plutôt ternes seront facilement oublié par de très bonnes animations. Pour conclure je dirais que c'est en termes de réalisation que ce film vous éblouira le plus. Le gros et seul point fort [...] Lire la critique

#Par BadPotato le 08-07-2008

8

Pour commencer, je crois qu'il est nécessaire de regarder l'œuvre précédente de monsieur Otomo("Memories" et plus particulièrement l'épisode de Canon Folder), pour mieux se mettre dans le contexte et de surtout éviter de le comparer à Akira, ce n'est pas du tout la même chose, selon moi... quoique j'ai ressenti un certain goût de last exile ressortir, mais bon. Ok, alors voyons les différents points de ce film... - Graphisme super. - Son, musique et ambiance réussis. - Bon niveau d'action... quoique parfois un peu poussé dans l'irréaliste (je pense surtout à l'engin volant [...] Lire la critique

#Par nic la nique le 16-10-2007

6

Je vais etre assez direct pour cette critique. J'ai été tout simplement déçu. Je m'explique: Niveau graphique,c'est de la bombe,ça c'est évident. Le design est trés soigné,avec des décors magnifiques,un joli grain général et une animation originale. Le scénario par contre montre de sérieuses carences.Mais des carences en quoi ? C'est là que ça se complique,car j'avoue ne pas savoir exactement. Car les idées originales ne manquent pas, les machines a vapeur par exemple qui sont fabuleuses et qui nous prouvent que l'équipe du film c'est sacrément creusé les méninges pour coordiner cet ensemble de tuyaux,turbines,pistons et autres pièces mécaniques pour nous offrir des machines uniques [...] Lire la critique

#Par Herbert le 12-12-2006

6

Steamboy se passe dans une période rarement mis en image d’animation (Princesse Sarah je pense par exemple, mais bon rien à voir), à savoir l’Angleterre laborieuse et industrielle du 19ème siècle. Ce qui nous donne des images inédites qui pourtant ne sont pas sans rappeler le château ambulant sorti d’ailleurs la même année, par moment. Et il faut bien l’avouer c’est époustouflant. Les plans de vue sont somptueux notamment ceux vus du ciel sur Londres, les bâtiments de l’exposition universelle sont très très détaillés. Les effets de vapeur sont une réussite totale. Nous avons affaire donc à un Anime d’un graphisme et d’une animation d’une extrême qualité, pourtant on s’ennuie. Le scénario [...] Lire la critique

#Par marwen le 22-11-2005

5

16 ans après le cultissime Akira, référence pour la plupart des mangakas, Otomo se remet au travail et nous délivre Steamboy. On en attendait beaucoup évidemment et si certains buts sont atteints, on reste cependant cette fois-ci avec un goût d'inachevé. Dommage.    On sort ici complètement de l'univers apocalyptique et glauque de la première oeuvre du maître, pour rejoindre deux préadolescents entraînés dans une aventure qui les dépasse. Et c'est là que le bât blesse, car si un Miyazaki assume le côté enfantin de ses films, ce n'est pas le cas d´Otomo qui apparemment tournait son oeuvre vers un sujet plus que sérieux.   Ce but scénaristique ne sera pas atteint, c'est lent, ça part dans [...] Lire la critique

#Par ramzalelfe le 06-11-2005

10

Steamby, un nom qui m'évoque un anime devenu pour moi incontournable; Katsuhiro Otomo nous a fourni un travail exemplaire, mais qui lui aura pris de très nombreuses années... 10 ans !    L'histoire prend place au XIXe siècle, alors que l'Angleterre prépare l'Exposition Universelle, le lieu où sciences et découvertes fleurissent, mais pour le meilleur et pour le pire.  On suit presque toute l'histoire à travers les yeux de Ray, un gamin inventeur de génie comme l'ont été son père et son grand-père. Mais la vie du jeune homme est perturbée par l'arrivée d'un paquet contenant une "steamball", l'invention ultime de son père et de son grand-père. Mais, à peine le paquet reçu, des agents [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.053 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.171041 ★