Terra Formars

Terra Formars

Avec le programme spatial qui consistait à se rendre sur Mars, des scientifiques du XXIe siècle ont été chargés de réchauffer la planète pour que les êtres humains puissent vivre à sa surface. Ils avaient un plan efficace et rentable pour envoyer des blattes et mouler la surface de manière à ce qu'elle absorbe la lumière du soleil et que les insectes servent de source de nourriture pour la moisissure. Nous sommes maintenant en 2577 et le premier vaisseau spatial habité à destination de Mars a atterri sur la planète et le groupe de six membres est prêt pour sa mission. Mais ce qu’ils découvrent, ce sont des humanoïdes de blattes gigantesques et mutés, dotés d’une incroyable force physique. Les membres de l'équipage sont facilement éliminés, mais pas avant l'envoi d'une transmission à la Terre. Désormais, l'humanité enverra des guerriers d'élite exterminer les insectes mutés et récupérer Mars.

Synopsis soumis par Akira yuuto

Hidenobu Kiuchi (Shōkichi Komachi), Kaito Ishikawa (Marcos), Shizuka Itou (Michelle), Yoshimasa Hosoya (Akari Hizamaru), Ai Kayano (Sheila), Aki Toyosaki (Yaeko Yanasegawa), Akira Ishida (Joseph), Ayane Sakura (Eva Frost), Chiaki Takahashi (Kanako Sanjō), Daisuke Ono (Keiji Onizuka), Kenji Akabane (Ivan Perepelkina), Kenn (Alex), Koji Yusa (Adolf Reinhard), Romi Park (Elena Perepelkina), Tetsuo Komura (Liu Yiwu), Tomokazu Sugita (Ichirō Hiruma), Toshiyuki Morikawa (Shichisei Hiruma), Unshou Ishizuka (Sylvester)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Terra Formars
  • Editeur: ADN (Simulcast - VOD), Crunchyroll (Simulcast - VOD), Kazé

Critiques des membres

#Par banana bill le 07-01-2015

1

N'y allons pas par quatre chemins, Terra Formars est d'une débilité sans nom ! En gros, le pitch est que la Terre est surpeuplée donc on envoie des cruches pour coloniser Mars sauf qu'il y a déjà des autochtones qui y vivent et pas n'importe lesquels : ce sont des cafards géants humanoïdes pas contents. A partir de là, tout est bon pour servir au public assoiffé de sang des scènes gores toutes plus débiles les unes que les autres. Déjà, ces cafards sont surpuissants ; ils résistent aux balles de fusils d'assauts (normal, ce sont des cafards...) et même lorsqu'on croit qu'ils sont pris au piège, ils ont toujours une botte secrète de derrière les fagots pour buter quelques personnages [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.102 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.171041 ★