Tokyo Demon Campus (TV 1)

Tokyo Demon Campus (TV 1)

Au printemps, un nouvel élève, Hiyu Tatsuma, est transféré dans le lycée Magami à Tokyo. C'est dans cette école qu'il fera la connaissance de Horaiji Kyoichi, pratiquant le kendo, Daigo Yuya pratiquent la lutte, Sakurai Kamaki, pratiquant le kyudo (tir à l'arc japonais) et Misato Aoki déléguée de classe. Trés rapidement, il se rendront compte que leur destin est lié et découvriront, en eux, un mystérieux pouvoir. Ils décideront alors de former un groupe qui aura pour objectif de protéger Tokyo des monstres appelés "Oni".

Synopsis soumis par BlakeShade

Hiro Shimono (Tatsuma Hiyuu), Eiji Sekiguchi (Hisui Kisaragi), Katsui Taira (Yuuya Daigo), Masaki Kawanabe (Kyouichi Houraiji), Satomi Arai (Komaki Sakurai), Sayaka Narita (Kyoko Toono), Yui Horie (Aoi Misato)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Tokyo Demon Campus
  • Editeur: ADN (VOD), Kazé

Critiques des membres

#Par Anachain le 05-07-2007

8

Un soir. Déprime. Après avoir fini à contrecoeur les Death Note, je sentais que rien ne pourrait me remonter le moral. J'écume les sites spécialisés à la recherche de ce qui pourrait combler le vide... Et pis je tombe sur un anime dont je n'avais jamais entendu parler, Toky MGK de son petit nom... Je regarde le premier épisode, et je dois avouer que... ça m'a intrigué. Déjà, l'histoire est dès le commencement horriblement touffue ! On ne connait pas encore les personnages, on ne connait pas l'intrigue, on ne connait pas comment tout cet univers fonctionne, et on est catapulté, comme ça, à l'interieur. Et ça m'a donné envie de voir la suite ( je sais, c'est étrange n'est-ce pas ? [...] Lire la critique

#Par Björn le 17-05-2007

2

"Deux doigts de paraître valent mieux qu'une livre d'accomplissement", voilà l'adage qui colle le mieux à Tokyo Majin Gakuen Kenpucho : Tou. La chose est bien foutue, reconnaissons-le, le chara-design n'est pas banal, l'animation se tient, le genre est particulier et, après tout, on se dit pourquoi pas. Mais vient ensuite une flopée de thèmes vus un million de fois, des ressorts d'un classicisme éculé. Si la chose semblait maîtrisée, cela ne poserait pas tellement de problèmes, mais le sentiment que cela donne est une impression d'approximation comme si dès le départ on s'avançait [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.075 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.188038 ★