Yōjo Senki : Saga of Tanya the Evil

Yōjo Senki : Saga of Tanya the Evil

Une petite fille, Tanya Degurechov, semble être la membre la plus puissante de l’armée des sorcières ; elle dirige même sa propre armée. Ce constat semble bizarre quand on sait que Tanya est une fille d’une dizaine d’années de petite taille et de corpulence peu imposante. On va rapidement apprendre que Tanya était un employé ordinaire sans rien de spécial que les dieux ont réincarné en petite fille pour le punir !

Synopsis soumis par MayuMoon

Aoi Yūki (Tanya Degurechov), Houchu Ohtsuka (Seetour), Saori Hayami (Visha), Shinichiro Miki (Relgen), Tesshō Genda (Ludeldorf)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Yōjo Senki : Saga of Tanya the Evil
  • Editeur: Crunchyroll

Critiques des membres

#Par Pourquoipas le 23-04-2019

7
Lolisekai?............

En tenant compte du fait que j'ai lu les romans d'origine (du moins ceux sortis actuellement en anglais) ma vision de l'animé en est donc modifiée. Contexte L'histoire se déroule dans les années 1920 d’un monde uchronique . - où la première guerre mondiale n'as pas eu lieu. - où la situation politique interne de l’Allemagne (nommé L'Empire dans cette Uchronie) est celle précédant 1914. - où une certaine forme de magie existe, ressemblant plus à une énergie "psionique" (un truc de pouvoirs mentaux chez les mutants) pouvant être exploitée, au travers d'objets technologiques, à des fins militaires. Si je devais faire une analogie, les "mages" de ce monde pourraient être comparés à des [...] Lire la critique

#Par Pitucho le 04-04-2017

7
Égoïsme versus Narcissisme. Qui gagnera?

Le vilain c'est toi, moi, lui, elle, tout le monde! Ne faites pas vos innocents! Vous aimez ces animes dans lesquels un personnage malsain fait toute sorte de chose, des moins communes et des plus exécrables, pour parvenir à ses fins. Peu importe qu'il soit "gentil" ou "méchant", du moment qu'on y prend son pied, tout le monde est content. De quoi je parle? Et bien de Youjo Senki adapté par le studio qui fait ses premiers pas, j'ai nommé NUT, et tiré d'un light novel écrit par Carlo Zen. Et non, il ne s'agit pas de cet amiral vénitien des XIVe et XVe siècles mais d'un contemporain bien de chez nous. Attention, toutefois, le nom de l'auteur ne me semble pas, si j'en juge l'anime, être [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.041 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.162809 ★