Yu-Sibu

Yu-Sibu

Dans un monde où la société humaine s'est construite autour du seul et unique but de vaincre l'Empereur du monde des enfers, un étudiant en école préparatoire des héros a fait de ce but sa raison de vivre. Cet étudiant nommé Raul Chaser est doté de capacités exceptionnelles et semble être un candidat de choix à l’assaut qui amènera enfin la défaite du Roi des démons. Malheureusement pour lui, avant même qu'il ne soit diplômé, d'autres héros ont réussi à défaire l'ennemi des Humains.

A partir de cet événement fatidique, Raul se voit dans l'obligation de trouver un job pour survenir à ses besoins, tout en abandonnant les rêves qu'il avait nourri depuis toujours. Il vivra une vie banale est dénuée de sens jusqu'au jour où il va faire la rencontre d'une jeune fille, qui lui fera comprendre qu'elle est la princesse du royaume démoniaque, la progéniteur du Roi Démon. Dès cet instant, Raul va voir sa vie prendre un nouveau tournant, le forçant par conséquent à trouver un nouveau sens à son existence !

Synopsis soumis par Hei

Iwasaki Kanae (Airi Oltined), Tadokoro Azusa (Fino Bloodstone), Koumoto Keisuke (Raul Chaser), Shimagata Maina (Sarah August), Nitta Emi (Elsa Crushial), Takaragi Kumi (Lore Beriferal), Sowa Madoka (Nova Luminous), Yamada Natsumi (Ramudimia de Akusimemoru), Kawahara Yoshihisa (Visor Crossroads)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Je n'ai pas pu devenir un héros, alors j'ai cherché un boulot à contre-cœur
  • Editeur: Crunchyroll (VOD)

Critiques des membres

#Par Shedaoshai le 22-03-2014

5
Le travail est l’aboutissement de la vie ma fille.

Yuusha ni narenakatta Le travail est l’aboutissement de la vie ma fille. Le moins que l’on puisse dire c’est que les seigneurs démons et les héros dans des situations absurdes ont le vent en poupe ces derniers temps. Entre Maoyu maou yuusha ou le héros et la reine des démons révisaient les bases de l’économie préindustrielle en flirtant ou Hataraku maou-Sama dans lequel le roi démon travaillait chez Macdo on peut dire que le choix ne manque pas. Si le premier était clairement sérieux dans son propos le second était pour sa part complètement barré et l’assumait pleinement. Yuusha ni naremakatta est quand à lui bien plus dur à situer. La première question qui me vient à l’esprit [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.119 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.176029 ★