Yofukashi No Uta

Yofukashi No Uta

Depuis qu'il a rejeté la déclaration amoureuse d'une camarade de classe, Kô Yamori, collégien de 14 ans, peine à trouver le sommeil. Dans le but de combattre ses insomnies, il a pris l'habitude de sortir le soir et de se promener dans les rues de la ville endormie.

C'est lors d'une de ces virées nocturnes que son chemin croise celui de Nazuna, une fille quelque peu excentrique. Kô va rapidement découvrir que cette dernière est en réalité un vampire qui semble avoir un attrait particulier pour son sang.
Alors qu'ils prennent l'habitude de se retrouver chaque soir, le collégien commence à se dire que les nuits sont plus amusantes que les jours.

Synopsis soumis par Nakei1024

Gen Sato (Kо̄ Yamori), Sora Amamiya (Nazuna Nanakusa), Haruka Tomatsu (Seri Kikyō), Yumiri Hanamori (Akira Asai)

  • Yofukashi No Uta - Screenshot #1
  • Yofukashi No Uta - Screenshot #2
  • Yofukashi No Uta - Screenshot #3
  • Yofukashi No Uta - Screenshot #4
  • Yofukashi No Uta - Screenshot #5
  • Yofukashi No Uta - Screenshot #6
  • Yofukashi No Uta - Screenshot #7
  • Yofukashi No Uta - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Matchoss le 30-09-2022

8
La rechute, j'ai succombé à une Vampire et à la Nuit

Au vu de l’activité sur le forum, je me suis dit que c’était le moment pour sortir une nouvelle critique sur la mode du moment : les animes qui nous parlent de la rencontre entre des démones matures et des ados de 14 ans. Cependant, la principale différence entre Vermeil in Gold et Call of the Night est à première vue la taille bien plus modeste de la poitrine de notre vampire Nazuna. Cela est donc un bon point ou pas, je ne sais plus où en est le consensus sur le forum, j’ai pas trop suivi à partir de quelle taille de bonnet un récit devenait bon ou mauvais. Il faudrait faire un graphique. Allez, trêve de plaisanterie avec cette petite introduction, on ne joue pas du tout dans la même [...] Lire la critique

#Par Kanade Kyoshiro le 30-09-2022

9
Chill in the vampire bund

Les deux premières choses qui m'ont marquées, c'est que le charadesign ressemble à ceux de de Boku no Hīrō Akademia dans les traits et les proportions des personnages (c'est pas forcément ultra ultra flagrant, mais en vrai je trouve ya un truc). Et la seconde ça a été " putain on dirait grave l'ambiance des Monogatari ". Puis après j'ai vu que Call of the night était réalisé par Itamura Tomoyuki qui à été réalisateur et directeur de série sur les Monogatari. Je ne veux pas m'avancer, ce serait me perdre en conjecture, mais je pense qu'on peut envisager qu'il y ai un lien. Si la ressemblance avec le style graphique de My hiro academia fait office d'anecdote subjective, la réalisation très [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.058 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.220445 ★