Auteur Sujet: Mahōka Kōkō no Rettōsei (The Irregular At Magic High School)  (Lu 45047 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Isindu

Re : Mahōka Kōkō no Rettōsei (The Irregular At Magic High School)
« Réponse #45 le: 19 Avril 2014, 23:27:59 »
Décidément ! Ça en fait du troll en juste 3 pages :D

Ce que je n'aime pas dans cette série pour l'instant, c'est ce côté accrocheur totalement artificiel. 3 épisodes, 3 fins avec des combats alors que l'épisode est plutôt calme. Certes ce n'est pas non plus la caricature, mais c'est assez marqué pour que cela soit énervant.

Il y a plein d'éléments positifs, entourés de trucs énervants, ça a bien été souligné dans les interventions de cette discussion, et le dernier combat de cet épisode 3 est vraiment bien foutu. Des actions en quelques images, des petits coups d’œils, une efficacité bien établie, que du bon.

Ces choses qui nous énervent tous un peu différemment, l'inceste, le harem, l'absence de prof, etc, c'est loin d'être nouveau dans l'animation japonaise, on s'y fait ou on ne regarde plus de japanime sauf à de très rares moments ^^.

Par contre ce qui me dérange, pour faire simple c'est que l'animation qui vaut le détour est durant ces courtes secondes de combat, et pour le reste, c'est vraiment le minimum syndical. Dans chaque scène ce qui bouge est vraiment le minimum. Déjà qu'il y a beaucoup de scènes de dialogues, où tout est très posé, alors l'absence d'animation s'est vraiment marquant.

En fait ce défaut est très prononcé pour l'épisode 3, avant c'est un peu moins visible.


Ces scènes de présentations de l'univers, fonctionnement de la magie, récapitulatif du combat, situation des différentes castes, organisation des comités, elle ne sont pas très heureuses, toutes ces informations pourrait être balancés d'une manière un peu plus diffuse, mais ça passera surement si c'était bien animé.

Peut-être juste un incident de parcours :) Ça s'améliorera peut-être de ce côté-là.

Kyoshi

Re : Mahōka Kōkō no Rettōsei (The Irregular At Magic High School)
« Réponse #46 le: 19 Avril 2014, 23:29:49 »
Citer
Mais c'est se bercer d'illusions que de croire que ce registre est encore utilisé dans les familles du Japon moderne.

Ouais mais on ne parle pas du Japon moderne, là.

Selty

Ouais mais on ne parle pas du Japon moderne, là.

Dans ce cas je vois pas pourquoi certains essaient de rationaliser ou de justifier ça alors que comme je l'ai dit précédemment, c'est de l'ordre du fantasme.

Hei

Dans ce cas je vois pas pourquoi certains essaient de rationaliser ou de justifier ça alors que comme je l'ai dit précédemment, c'est de l'ordre du fantasme.
J'ai envie de dire que si ça doit en énerver certains qu'ils soient libres d’être agacé. Pourtant, ce n'est pas le cas de tous et donc ils ont bien raison de se donner des raisons de justifier ce procédé.

Comme l'avait dit Red au tout de début de la conversation : Ce code est logique et montre une modeste envie de ne pas faire dans le siscom.

Bref, je reviendrai par là pour le troisième épisode !
« Modifié: 20 Avril 2014, 12:18:47 par Hei »

Red Slaughterer

Dans ce cas je vois pas pourquoi certains essaient de rationaliser ou de justifier ça alors que comme je l'ai dit précédemment, c'est de l'ordre du fantasme.

J'ai du mal à comprendre pourquoi vous allez pêchers des trucs pareils depuis Pluton alors que le dit personnages se trimbale en sous-vêtements devant son frère. C'est pas du Utena, c'est le Light Novel qui a doublé SAO en popularité. C'est juste Gary Stu et Mary sue qui vont à l'école des magiciens en étant plus tro forrr qui tout le monde. Une est première de la classe et l'autre est tellement puissant que le système d'évaluation ne peut pas l'évaluer. Ils parlent comme ça pour souligner qu'ils viennent d'un milieu chic, histoire de les rendre encore plus particulier que leurs side-kick tous très particuliers aussi.

Il y a quinze autres détails tendancieux (qui fleurent bon la révélation foireuse type "Oh mon Dieu ! Elle tenue en vie juste par la magie de Betterave-kun !"), je vois pas l'intérêt de s'acharner sur des détails insignifiants qui relèvent sérieusement de l'erreur de lecture.

Ce que je souligne là, c'est que vous vous attaquez à des éléments qui devraient être complètement anodins, c'est pas ce qui rend les deux personnages tendancieux. Honnêtement, je trouve ça assez dommage que des éléments anodins soient toute de suite pointés du doigt comme étant problématiques. Onii-sama n'est pas un  terme dans la seule utilité est de faire mousser l'otaku, il définit un niveau de langue plus soutenu et n'est pas immédiatement signe de brother complex et de soumission. C'est pareil pour une personnage qui caresse la tête d'un autre, ça ne veut pas immédiatement qu'il y a une relation de maître à animal de compagnie, ça peut aussi être un signe d'affection parfaitement anodin.
Ces éléments en eux-même ne sont absolument pas problématique, c'est le personnage de Miyuki et la manière dont son rôle est conçu qui l'est. Mais si on part du principe que parce que le personnage n'a pas d'autre vocation que de faire mousser l'otaku tout ce qui s'y rapporte est mal placé, on en finit. Le cancer moe dans sa splendeur : au final le moindre trait de langage au-delà d'un ton strictement neutre serait potentiellement moe, ce qui empêcherait toute forme de caractérisation qui ne soit pas tendancieuse.

Donc non, il n'y a pas de rapport de soumission dans un onii-sama.
« Modifié: 20 Avril 2014, 13:29:28 par Red Slaughterer »

Avendil

Re : Mahōka Kōkō no Rettōsei (The Irregular At Magic High School)
« Réponse #50 le: 20 Avril 2014, 13:05:55 »
Citer
alors que le dit personnages se trimbale en sous-vêtements dans son frère.

Lapsus révélateur du caractère tendancieux de la relation ?  :P

Stories are written and read to rebel against the fact that we only live once.

Hei

Lapsus révélateur du caractère tendancieux de la relation ?  :P
Au de-là de ça, y a une sacré révélation sur la demoiselle dans c'te phrase...

Rydiss

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2480
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Prononcez mon pseudo comme il vous plaira...
Re : Mahōka Kōkō no Rettōsei (The Irregular At Magic High School)
« Réponse #52 le: 20 Avril 2014, 17:36:22 »
En fait, on va être plus clair : qu'elle utilise le -sama ne me dérangerait pas outre mesure s'il y avait réciprocité de la part du frère pour souligner le côté bourgeoisie. Là, ce qui me dérange surtout, c'est que ce soit dans un seul sens. Je suis très loin d'être calé en matière de subtilité de langage japonais, je ne connais que la base des bases, et avec mon esprit très français (dixit amis Québécois, j'ai pas compris en quoi mais soit) si comme tu le dis ils viennent de l’équivalent d'une famille bourgeoise où on s'envoie du vous, je considère qu'il devrait y avoir réciprocité. En le cas contraire, pour moi, avec mes pauvres notions de jap', il y a rapport de force.

Mais on va aussi répéter autre chose : c'est vraiment un ensemble d'éléments qui renvoi ce fait. Pour ma part, le -sama y participe à un certain degré, mais il est loin d'être le premier. Il est paumé au milieu d'une liste quand même...
La passion m'habite, mais la raison domine.

Chevalier de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe.

- Idiots can be found everywhere.
- You think everyone is an idiot except you.
- I don't often meet people who are smarter than me.
Ghost Hunt - Akumu no sumu ie.

Down

Re : Mahōka Kōkō no Rettōsei (The Irregular At Magic High School)
« Réponse #53 le: 20 Avril 2014, 17:51:36 »
Citer
En fait, on va être plus clair : qu'elle utilise le -sama ne me dérangerait pas outre mesure s'il y avait réciprocité de la part du frère pour souligner le côté bourgeoisie. Là, ce qui me dérange surtout, c'est que ce soit dans un seul sens. Je suis très loin d'être calé en matière de subtilité de langage japonais, je ne connais que la base des bases, et avec mon esprit très français (dixit amis Québécois, j'ai pas compris en quoi mais soit) si comme tu le dis ils viennent de l’équivalent d'une famille bourgeoise où on s'envoie du vous, je considère qu'il devrait y avoir réciprocité. En le cas contraire, pour moi, avec mes pauvres notions de jap', il y a rapport de force.

Pour terminer la parenthèse culturelle, étant donné que la société japonaise est, comme tu le sais probablement, fortement hiérarchisée par le respect des aînés (relation senpai/kouhai etc), il en va de même ici. Elle appelle son frère "onii-sama" parce que cela désigne un frère aîné, mais il n'y a même pas de mot que lui pourrait utiliser pour l'appeler "soeur cadette" (personne n'appelle directement sa soeur "imouto", encore moins "imouto-sama"). Les machin-sama ne peuvent pas être réciproques.

Ileca

Re : Mahōka Kōkō no Rettōsei (The Irregular At Magic High School)
« Réponse #54 le: 20 Avril 2014, 21:01:08 »
Tout le monde voit un rapport de soumission, de force, mais apparemment, personne n'a vu le rapport d'admiration d'autant plus qu'elle considère lui devoir la vie. Ensuite, au Japon, le respect va toujours vers le plus âgé. T'es une classe devant, t'es le senpai et on te doit un respect automatique même si tu es médiocre et que tu es une... femme.

Hei

Ce que je n'aime pas dans cette série pour l'instant, c'est ce côté accrocheur totalement artificiel. 3 épisodes, 3 fins avec des combats alors que l'épisode est plutôt calme. Certes ce n'est pas non plus la caricature, mais c'est assez marqué pour que cela soit énervant.

Episode 3 :

Je vois parfaitement ce que tu veux dire mais au moins, je vois dans ce schéma un côté d'avancement progressif. Ca paraît ridicule dit clairement, néanmoins au premier épisode on avait quelques secondes de combats bien animées en milieu d'épisode, dans le deuxième on avait trois secondes en fin d'épisode et là on rentre dans le vif du sur sujet avec une réelle scène avec le contexte du nouveau rôle du personnage dans l'établissement et la nette supériorité du type par rapport à tous les autres lycéens, exposée au publique. La scène force le commencement des choses sérieuses, étant donné que tout le monde sera au courant du niveau de Tatsuya. Au moins l'annonciateur, des prémices de la première réelle intrigue...

Bref, j'attends vraiment le prochain épisode.

Kermit70

Re : Mahōka Kōkō no Rettōsei (The Irregular At Magic High School)
« Réponse #56 le: 21 Avril 2014, 19:36:50 »

Moi j'aime beaucoup ! le perso qui gère tout, la grande classe... tout ça mis en œuvre par de beaux combats....


Par contre.....
Cliquez pour afficher/cacher

Selty

Moi j'aime beaucoup ! le perso qui gère tout, la grande classe... tout ça mis en œuvre par de beaux combats....


Par contre.....
Cliquez pour afficher/cacher

Cliquez pour afficher/cacher
J'ai vraiment bien aimé la deuxième partie. C'est cool de traiter le thème des discriminations et de dénoncer la mauvaise évaluation des tests de niveaux.

Isindu

Re : Mahōka Kōkō no Rettōsei (The Irregular At Magic High School)
« Réponse #58 le: 22 Avril 2014, 18:49:34 »
@Kermit (terrand ?):
Cliquez pour afficher/cacher
Nan, c'est juste un pan de la magie, qui est extrêmement technique. On voit bien dans ce deuxième épisode que la différence entre la magie et la science est très faible. D'ailleurs la troisième loi de Clarke !

Sinon, pour le jeu du qui est qui, ta proposition est la plus plausible, ce qui du coup en fait la moins intéressante.

J'ai vraiment bien aimé la deuxième partie. C'est cool de traiter le thème des discriminations et de dénoncer la mauvaise évaluation des tests de niveaux.

M'enfin le génie incompris, faut pas en abuser.

Le réalisme du héros qui prétend faire un parfait technicien plutôt que de révolutionner la fonction de combattant, c'est pas mal.
« Modifié: 22 Avril 2014, 18:53:24 par Isindu »

Kermit70

@Kermit (terrand ?):

T'aurais pu prendre quelqu'un d'autre que lui ! ... Kermithoman à la limite de temps en temps.. ^^

Le réalisme du héros qui prétend faire un parfait technicien plutôt que de révolutionner la fonction de combattant, c'est pas mal.

Il a pas dit ça.... il a dit que vu la façon dont sont évalués les gens, il ne pourrait avoir qu'un diplôme de rang inférieur en combat, donc il préfère s'orienter vers la technologie..... c'est pas pareil !
C'est l'autre "grosse morale" du truc pour le moment..... la façon d'évaluer et de reconnaitre les gens.