Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Again and again. And agaaaaaain.

» Critique du manga Again!! par Pixy le
16 Mars 2015

Again !! est un manga qui trainait dans mes marque-pages depuis plusieurs mois maintenant, jusqu’à ce que je m’y intéresse enfin. En premier lieu, c’est vraiment la couverture du tome 1 qui m'a attiré. Dans un style assez réaliste, on y voit une personne. Ne sachant pas trop si c’est une fille ou un garçon au premier abord. Ayant désormais rattrapé mon retard sur les scans, je me languit de lire la suite. Ca a vraiment été une lecture agréable. Le synopsis a attisé ma curiosité. Un gars ayant la possibilité de revivre ses années de lycée, ça sort un peu des sentiers battus. C’est donc avec ce pitch que je me suis lancée et ce fût une très bonne surprise.

L’ensemble est merveilleusement mis en scène. Jusqu’au chapitre 92, dernier chapitre paru, l’auteur n’oublie à aucun moment que ce cher Imamura revit sa vie. Tout le récit est ponctué de parallèles avec son lui de trois ans dans le futur. Même si c’est un bond dans le temps, on est loin de la mélancolie d’une Traversée du Temps par exemple. Pas de décompte, pas de séparations. Néanmoins, avec autant de chapitres parus, on ne sait pas encore exactement comment fonctionne ce retour en arrière ni l’influence réelle de la modification du passé. On nous laisse entrevoir quelques indices sur ce dernier point mais rien de plus. Pour le moment, ça ne me dérange pas plus d’être dans l’ignorance, autant que les personnages, mais j’espère tout de même qu’une explication sensée nous sera donnée.

Kubo Mitsurou fait preuve d’un talent remarquable. J’aime beaucoup son trait, et j’aime énormément l’expressivité qu’elle donne à ses personnages. Tantôt sérieux, les protagonistes dégagent quelque chose de fort. Tantôt amusant, ils savent tirer des têtes pas possibles pour ajouter une touche de légèreté à l’histoire. C’est vraiment Imamura qui bénéficie le plus de son talent. Certaines planches sont justes superbes. Dans ce qu’elles dégagent, dans ce qu’elles transmettent. Par moment, elles dégagent aussi un dynamisme époustouflant. On en viendrait presque à vivre le moment que l’on a sous les yeux. Et puis les décors sont détaillés. Tout se passe principalement dans le lycée mais quel que soit l’endroit, un intérêt particulier est porté aux détails. Une salle de club ne ressemble pas bêtement à une autre. L’espace, la disposition sont différents.

Bien que le manga soit tagué « romance » c’est un élément qui se fait très secondaire. Bien entendu, ça fait partie des nouvelles expériences d’Imamura et certaines scènes sont très bonnes mais ce n’est pas une priorité. Ca ne me dérange pas plus que ça, parce qu’à la manière de Kamisama Hajimemashita, les quelques scènes où l’on voit Imamura confus et rougissant, me font un très bon effet. Je trouve ça absolument adorable, surtout quand on connaît le côté solitaire du garçon. Maintenant oui, j’aimerai bien que quelque chose soit réellement fait de ce côté-là, mais les choses prennent le temps de se mettre en place et il reste encore pas mal de temps à Imamura pour se décider, pour clarifier tous ces nouveaux sentiments qui l’envahissent.

Du coup, c’est vraiment un aspect « comédie » qui prend le dessus dans cette histoire. Les réactions des personnages sont excellentes, parfois poussées à l’extrême on aurait presque envie de se facepalmer. L’humour a plutôt bien fonctionné sur moi, parce qu’il est bien dosé mais aussi parce que j’aime énormément Imamura. Les situations sont stupides, quelques dialogues respirent l’imbécilité et comme je l’ai dit auparavant, les protagonistes tirent de bonnes têtes par moment.

Imamura est un personnage vraiment attachant, dès le départ. C’est le gars avec une apparence effrayante au regard des autres, mais qui est absolument adorable et gentil. Quand on le voit pour la première fois, on se demande bien qu’est-ce que c’est que cette tignasse. Non pas qu’elle lui aille mal, mais quand on voit ce à quoi il ressemblait trois ans auparavant, on vient à se questionner sur le pourquoi du comment d’une telle coiffure. Bref, attachant je disais mais pas que. Jusqu’alors exclus par les autres, vivant dans un monde de solitude, on découvre à chaque chapitre une nouvelle facette d’Imamura. Sans en faire des tonnes, on voit le personnage s’investir, livrer tout ce qu’il a, évoluer, ressentir de nouvelles choses, de nouvelles émotions mais surtout, se lier avec d’autres personnes. J’aime énormément ce qu’il devient au fur et à mesure. C’est authentique et à la fois touchant parce qu’Imamura, tout en étant maladroit, nous livre des discours sensés. Avec difficultés, il sait toucher son public et faire changer les choses. On n’a pas affaire à un gars sur-optimiste comme on en voit partout. Non c’est juste le gars totalement paumé et décalé à qui l’on offre la possibilité de revivre, ou plutôt de vivre, des choses qui lui sont passées sous le nez durant trois ans.

« Just when I thought I'd have to repeat those boring, tedious three years again...
While I was spacing out, without realizing it something interesting happened. »​

En parallèle, on a Fujieda dont l’histoire est totalement inverse à celle d’Imamura. Alors qu’elle était populaire trois ans dans le futur, arrivée dans le passé, tout le monde l’ignore et elle se retrouve isolée. J’aime bien le fait que les rôles soient inversés. Aki c’est le genre de personnage que l’on pourrait détester de prime abord mais en fait, on apprend à l’apprécier au fil des chapitres. Elle est loin d’avoir autant de charisme qu’Imamura, mais je la trouve drôle, sincère quoiqu’un peu simplette. Et puis surtout, j’aime beaucoup ses interactions avec Imamura. Cela apporte toujours un peu de fun dans l’histoire.

Les autres personnages qui gravitent autour d'eux apportent aussi un petit plus dans l'histoire. On n'a pas vraiment l'impression de personnages secondaires, étant donné que Kubo Mitsurô prend le soin de s'intéresser à chacun d'eux. D'ailleurs, l'apparition de l'un d'eux va permettre de nous offrir une nouvelle vision de la notion d'"again". En effet, jusqu'à présent on s'est toujours intéressé au point de vue d'Imamura, à savoir essayer des choses qu'il n'a jamais eu l'occasion de faire. Vivre une nouvelle expérience lycéenne, se sociabiliser, faire des activités de club... Mais après tout, pourquoi ne pas utiliser cette chance pour modifier son futur ? S'enrichir, profiter d'un savoir encore inconnu. Et c'est cette confrontation entre ces deux visions qui rend les derniers chapitres intéressant. Outre le fait que ça nous sort d'une certaine routine.

Bref, ça a vraiment été une très bonne surprise. Je ne m'attendais pas à autant accrocher à l'histoire. Le nombre de chapitres à rattraper était assez conséquent mais on se laisse aisément happer par la vague. Et puis comme j'ai déjà pu le dire, je suis absolument fan d'Imamura et de la manière dont il évolue. C'est franchement intéressant à voir. On ajoutera à ça des dessins vraiment très beaux, une belle maîtrise de la part de Kubo Mitsurô. Jusqu'à présent c'est un sans faute, autant en graphisme que pour l'histoire. J'attends impatiemment la suite, espérant être surprise par la conclusion. Voir ce qu'elle va réussir à faire avec tout ces personnages dont le futur se trouve peu à peu modifié. Et puis une grande question se pose : et vous, si vous aviez l'occasion de faire un "again" de trois ans, que feriez-vous ? En tirer profit pour de "mauvaises choses" ou bien tenter de nouvelles expériences ?

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Pixy, inscrit depuis le 22/09/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.041 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.172251 ★