Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Certains secrets peuvent tuer

» Critique du manga Ayeshah's Secret par kuchiki byakuya le
17 Janvier 2018

Je ne suis pas fan des manhua en général, dont le style ne me convient pas, mais celui-ci m'a intrigué.

Ce qui frappe d'abord c'est le dessin. Je n'y accorde pas toujours de l'importance mais celui dAyesha's Secret est vraiment de très bonne qualité. On a l'impression de voir un souvenir car les planche sont légèrement brumeuses, presque irréelles. Les personnages sont saisissant de réalisme et une grande attention y est porté par l'auteur. Les yeux sont particulièrement expressifs, typiques du dessin chinois qui occidentalise les visages à l'excès. Et le décor est semblable à un film de Tim Burton, noir et envoutant, quelques fois inquiétant. Il est souvent minimaliste mais il ne peut laisser indifférent par son esthétisme. On peut voir la qualité du dessin sur les jaquettes car on dirait des toiles de peinture. Une vraie réussite.

Maintenant, le manhua et son scénario. Tout commence gentiment, sans grand intérêt. Sur le début, on a du mal à savoir où l'auteur veut nous emmener car à part des scènes de la vie de tous les jours, il ne se passe pas grand chose. Il faut attendre quelques chapitres avant de voir vraiment le scénario se débrider pour enfin accrocher le lecteur. D'ailleurs, le style et le dessin changent un peu pour devenir plus noir et plus intense. Je dirais que l'ensemble murit dans cette deuxième partie. Et quand vient l'heure des révélations, on a une bonne surprise, pas la plus grande de l'année, mais l'effet est là et marche plutôt bien. Dommage que ça mette autant de temps à arriver et qu'il y ait une coupe aussi "franche" entre elles.

Les personnages par contre sont bons. Même si Ayeshah est le personnage central, elle n'est pas la plus intéressante du lot. La belle-mère offre un registre beaucoup plus complet selon moi et une étude psychologique sur elle ferait des heureux. Mélange de haine, d'indifférence, de sociopathie et de folie, elle devient petit à petit le centre du manhua car elle tire les ficelles. Sean est l'autre personnage très intéressant, un peu pour les mêmes raisons mais qui se manifestent différemment. Néanmoins, on le voit trop peu et il aurait mérité d'apparaitre plus en détails car il possède un vrai charisme et une complexité à étudier de près. Les autres sont plutôt là pour permettre à ce trio d'émerger et de briller. D'ailleurs, il y a une différence entre les premiers rôles et les seconds couteaux.

Un manhua très psychologique, noir et envoutant, qui saura vous plaire. Sa courte durée est une qualité mais certains points auraient mérité plus d'attention. Toutefois, je reste très satisfait de ma lecture.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

kuchiki byakuya, inscrit depuis le 24/08/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.08 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.141438 ★