Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités

» Critique du manga Advent par kuchiki byakuya le
19 Janvier 2018

J'aime assez les manga qui traitent de Dieu et de tout ce qui touche à la divinité en général. Advent s'attaque à ce morceau en proposant sa propre vision des choses. Mais est-ce que ça marche?

Le manga commence plutôt bien avec un personnage très intéressant niveau psychologique et qui promet de belles choses pour la suite. Maltraitance, difficulté d'adaptation sociale, des termes qui me parlent et qui peuvent apporter une touche de sérieux. D'ailleurs, c'est dans ce sens que l'auteur veut emmener le lecteur. Cependant, très vite, on sort un peu de ce registre avec l'apparition du thème de la divinité, à une sauce très particulière. Et là, le manga bascule dans le surnaturel, en oubliant assez vite l'aspect psychologique, ce qui un peu incompréhensible, après le mal qu'il s'était donné pour planter le décor. Le scénario ne bougera pas de ce genre mais aura néanmoins la bonne idée d'y apporter des questions existentielles: "qu'est-ce qui est bien ou mal?", "dois-je me venger ou non?", que dois-je faire de mes pouvoir?". Même si toutes ces questions n'ont pas forcément de réponse, on a quand même une fin convenable, bien que trop manichéenne à mon goût.

Les personnages sont un peu à l'image du scénario avec un début plus que satisfaisant mais une fin un peu fade. L’héroïne possède pourtant un passé dur qui aurait du être mis plus en avant. On y voit des bribes, quelques souvenirs mais l'auteur ne va jamais à fond dans l'étude. Minato souffre un peu du même défaut alors que lui est au centre de cette situation (même si on le voit beaucoup moins). D'une manière générale, je dirais que la plupart des personnages sont introduits façon brutale, ont tous un passé des plus intéressants qui relève de la psychologie, mais ne sont jamais traité à fond. L'ensemble reste en surface, ce qui explique aussi pourquoi le manga ne fait que deux tomes alors qu'il en aurait mérité deux de plus, juste pour décrire un peu mieux ses personnages.

Par contre, je n'ai pas tellement apprécié le dessin que je trouve très rigide. Cette rigidité se traduit par une certaine immobilité des scènes d'action. Parfois, dans certaines planches, on a presque l'impression de voir des playmobil se mouvoir (ou essayer en tout cas). Habituellement, le dessin n'est pas la partie qui m'intéresse le plus (même si je n'ai rien contre des planches réalistes ou avant-gardistes) mais quand je le trouve mauvais, cela gâche un peu ma lecture. Et ce fut le cas ici.

Un manga qui aurait pu se révéler beaucoup mieux mais qui manque de profondeur. Dommage, surtout pour deux tomes.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (3)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

kuchiki byakuya, inscrit depuis le 24/08/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.042 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.146398 ★