Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Giri-Giri Saegiru Katagirisan - Les boobs ou les boules ?

» Critique du manga Giri-Giri Saegiru Katagirisan par GTZ le
07 Janvier 2021

Giri Giri Katagiri pour faire court, c'est l'histoire d'Okada qui aime mater des boobies. Il y a sa camarade de classe qui s'appelle Ooki (jeux de mots douteux au passage) qui en a une belle paire. Donc il se rince l'œil le salopiot. C'est là que débarque notre héroïne, Katagiri.

Elle, son petit plaisir c'est de cacher la vue d'Okada, pour pas qu'il puisse reluquer sa "copine". Quand elle fait ça, il est tout déprimé le gars, et Katagiri ça lui donne des palpitations. Elle se sent toute chose, donc elle en fait sa routine. Elle a besoin de sa dose d'endorphine.

Okada il est un peu en bad, mais finalement il parvient parfois à y trouver son compte, et s'éveille à lui une nouvelle passion, les boules. Car question fessier, notre héroïne de papier, a de quoi contester. Okada en bon voyeur de son état, cela ne lui a point échappé.

S'en suit alors notre histoire, entre les frémissement de la jeune fille et la misère de notre jeune garçon, des sentiments bien étranges en viennent à apparaître.

Alors là, vous me direz, c'est quoi ce bordel ?! C'est quoi dont tu me parles là GTZ. C'est de la daube ?!

Bah non, en fait sous ce pitch complètement débile se cache une petite pépite d'absurdité, une comédie parfois complètement barré avec des personnages désaxés voir terrifiant, et une très belle histoire d'amitié. Sans oublier la Déesse des Boobies dont la sagesse n'est plus à prouver.

Bros Before Hoes ma gueule !

Avec en plus de ça, une jolie romance, finalement pas trop mal menée.

Un style graphique portant bien le tout, avec des chapitres courts et efficaces, nous entrainant sans le savoir vers une histoire pas si vide que ça. On est surpris, car on s'attendait pas à tant de développements, ni a tant de "richesses" et un simple manga coquin devient un rendez vous régulier où chaque chapitre apporte sa dose de folie.

Malheureusement, le manga fut abruptement arrêté et une fin précipitée lui fut donnée. Ou bien volonté de l'auteur, ayant terminé, s'étant assez amusé.

Je regrette de ne pas avoir eu plus à manger mais l'auteur su avec deux trois pirouettes conclure plus ou moins proprement en tout cas de façon satisfaisante une histoire que personne n'attendait et qui finalement restera gravé dans ma mémoire.

En conclusion :

Comme le disait le sage : "le cul ou les seins ?"

Le cul bien sur.

Tout homme de culture le sait.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (1)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

GTZ, inscrit depuis le 09/06/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.049 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.198365 ★