Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

L'existence d'une personne est transitoire

» Critique du manga Undercurrent par Shizao le
18 Septembre 2016

Cette phrase de l'inspecteur Yamazaki qui sert de titre à cette critique ne pourrait mieux résumer Undercurrent.

Sur le papier, on nous présente une enquête très banale... et c'est le cas. L'intérêt du manga ne réside pas dans la résolution technique mais plutôt dans les enseignements qui en seront tirés. L'aspect humain en somme. Tetsuya Toyoda met brillamment l'accent sur l'importance d'une bonne transition entre le passé et le présent. Elle doit idéalement être sans tâche et sans regret. Tout cela parait évident car, après tout, qui veut faire des choses qu'il regrettera par la suite ? Qui veut faire des erreurs ? Personne. Mais ainsi est l'être humain et un autre concept tout aussi évident vient prendre place : le fait de "tout lâcher" et de ne rien cacher.

L'auteur met donc à plat tout ce qui est bien beau en théorie mais plus complexe en pratique. La peur et la honte étant des émotions terriblement inhibantes, elles peuvent nous pousser à des comportements incohérents et gâcher nos vies. Là est toute la complexité d'Undercurrent : nous présenter trois personnages touchés par ces problèmes là et observer leurs comportements bien différents. La conscience joue un rôle primordiale, elle peut prendre l'image d'une obsession ou d'un danger à éviter comme la peste. Dans tous les cas elle est le vecteur des démons du passé, l'élément déclencheur d'une tempête sous un crâne qui peut frapper à tout moment. Cela se ressent aussi avec les dessins, simples et efficaces à première vue, mais par moment le trait est plus appuyé avec Kanae, renforçant l'impression qu'elle est dans son monde, cherchant désespérément la transition. N'étant pas spécialement fan du genre policier, j'ai apprécié également le rôle de l'enquête, sorte de mise à jour des sentiments plus qu'une véritable démarche de recherche approfondie.

Un tome et onze chapitres suffisent donc à Toyoda pour nous fournir un rappel pertinent sur une transition indispensable qui ne peut se faire sans pouvoir regarder le passé dans le rétro.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (7)
Amusante (0)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Shizao, inscrit depuis le 28/12/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.03 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.115310 ★