Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Le Gardien de la Galaxie des Humains

» Critique du manga Le Chien Gardien d'Étoiles par Sacrilège le
12 Juillet 2019

Une boîte en carton dans une rue. A l’intérieur de cette boîte, deux petits chiots, vraisemblablement abandonnés. De ces deux petits chiens vont naître deux histoires, chacune décrite dans un des deux tomes de ce manga.

Ce one-shot en deux parties, ou ces deux tomes selon les éditions, sont un véritable hymne à l’amour envers la race canine, et animale de façon générale. Mais sans flatter les chiens pour ce qu’ils sont, l’auteur met en avant ce qu’ils nous apportent et ce que nous pouvons leur donner en retour. Cela se résumant assez bien avec de la nourriture et de l’amour dans leur cas.

Murakami Takashi a délibérément choisi de mettre au cœur des deux histoires de vie de ces chiots, des êtres humains au bord de la rupture, qui vont être sauvés et qui vont réciproquement sauver ces animaux, sans qu’aucun ne demande quelque chose à l’autre en retour. L’auteur, possédant également un chien, est un habitué du genre, puisqu’entre L’Oiseau Bleu ou Harley Spiny, on retrouve toujours son appétence pour le dessin des animaux.

Parlons justement du dessin de Murakami Takashi, qu’il a grandement amélioré depuis ses précédentes œuvres. Le trait est simple, compréhensible dans chaque situation, mais résolument poignant de réalisme, comme les couvertures le prouvent. Les animaux présentés sont aussi expressifs que les humains, voire plus, par une volonté de l’auteur de refléter leurs sentiments, notamment dans des situations où on pourrait se poser la question de leur état d’esprit.

Les tomes sont conséquents au point de couvrir l’entièreté de la vie de l’animal ou de son maître. Egalement, la narration des deux parties permet de faire se croiser divers protagonistes, livrant ainsi des détails sur la vie de certaines personnes que l’on aurait brièvement croisées dans la vie d’un personnage ou d’un autre.

Toute l’avancée de l’histoire, au même titre que son épilogue, est vecteur d’espoir et d’humanité. Sans être péremptoire, je ne pense pas qu’on puisse être véritablement touché par Le Chien Gardien d'Étoiles si on apprécie peu les animaux. Le manga choisit son public car il représente aussi et surtout les sentiments de l’auteur, relatifs à la bonne et nécessaire cohabitation entre l’homme et les animaux.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (3)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Sacrilège, inscrit depuis le 27/10/2005.
AK8.1.13 - Page générée en 0.047 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.169626 ★