Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Le Meurtre de Roger Rabbit

» Critique du manga Judge par Sacrilège le
18 Juin 2016

Je viens remettre Judge au goût du jour, pour la simple (et j'espère bonne) raison de remonter un chouia sa faible popularité. En effet, j'ai été agréablement surprise par cette série.

Je vais tout de suite nuancer mes propos. En effet, j'ai été agréablement surprise, mais parce que je m'attendais à bien pire. Je me permets de faire une critique lapidaire, car d'autres sont déjà passés par là, avec un ensemble de détails que je ne saurais ajouter à nouveau.

Trois ans après Doubt, l'auteur Tonogai Yoshiki se met à nouveau en tête de publier une histoire sur des humains masqués par des têtes d'animaux. Autant pour Doubt je n'ai pas été très fan de ces pseudos déguisements, autant ici ils ont leur importance. Je me permets d'ailleurs la comparaison entre ces deux œuvres de l'auteur puisqu'elles sont proches sur bien des plans. Outre les masques, c'est surtout le principe d'éliminer au fur et à mesure quasiment tous les personnages principaux qui prime. C'est également le cas dans Secret, sorti en 2013 (ce gars doit avoir une sacrée paraphilie latente).

Pour essayer de finir en beauté, je vais commencer par les points négatifs de la série. Le premier étant hélas le dessin de l'auteur. Ce n'est pas mal dessiné, mais beaucoup de cases sont incompréhensibles. Lors d'un moment d'action, on est le plus souvent obligés de lire les pages suivantes pour comprendre ne serait-ce qu'une case, très importante, mais illisible car on ne parvient même pas à se rendre compte de (ce) qui y est représenté.

Comme bien souvent, les personnages sont des clichés de notre génération, mais cela permet de les différencier comme il se doit grâce à leur style de vie, et évitant ainsi de ne plus savoir qui est qui, tant le trait se ressemble entre les divers protagonistes.

Bien que bâclée (notamment sur la fameuse histoire des sept péchés capitaux qui se fait oublier passés les trois premiers tomes), la fin reste intéressante. C'est en cela que j'ai apprécié la série. En seulement six tomes, on a un début, des avancées plus ou moins réussies, et une fin surprenante. Je ne m'estime pas être naïve et j'arrive souvent à réaliser où va nous mener l'auteur, mais ici je n'ai absolument pas réussi à imaginer pareille fin.

Vous l'aurez compris ce n'est évidemment pas de la grande littérature. Mais la série est courte, se lit vite, est facilement compréhensible et garde son aspect "intrigue policière" jusqu'au bout. Je le conseille (rapidement) aux amateurs de huis clos et d'hémoglobine !

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (6)
Amusante (0)
Originale (0)

3 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Sacrilège, inscrit depuis le 27/10/2005.
AK8.1.13 - Page générée en 0.048 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.125928 ★