Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Prison School - L'ourobouros.

» Critique du manga Prison School par GTZ le
19 Janvier 2019

Prison School est terminé.

Bon je dis ça, tout le monde s'en fou en fait. C'était suivit par trois, quatre pélos, qu'assumaient à peine. Les gens au début, ils ont dit, regardez ou lisez c'est drôle, mais ils ont pas trop insisté.

La preuve.

La fiche existe depuis 2011, il y a bien huit mois que le manga est terminé, toujours pas de critiques.

Y a pu de respect en ce monde.

Parlons en du respect d'ailleurs. Car c'est un manga sur le respect Prison School. Ca parle de choses sérieuses, de trucs importants, la liberté d'expression tout ça, de pouvoir se masturber en publique quoi, c'est un manga Charly quoi.

Y a pu de respect.

Pourtant c'est un bon manga hein. Déjà, niveau crayon c'est loin d'être de la merde, les boobies mon gars, le mec y maîtrise, je vous dis pas pour le reste comment y gère. Le mec, y sait dessiner quoi. Il maîtrise son affaire.

C'est vachement bien découpé en plus, franchement, c'est pas dégueulasse, le mec il est bon. Les plans sont ingénieux, il y a de l'inventivité quoi.

Mais je suis sérieux en plus ! Ce manga dans ses meilleurs moment y cartonne, de l'absurdité la plus complète, du détournement total de son sujet tout en le conservant en fer de lance, il délivre des passages transcendant d'hilarité et de perversion bénigne, le mec c'est un bon.

Le coup de la deuxième évasion, ce déroulé sur tous ses chapitres, cette maîtrise du rythme, jusqu'à sa finalité, le mec y sait. Il sait te faire tenir un ch'tit petit truc, pendant une parution d'un an, c'est un bonhomme.

Bon après il s'est perdu, il a trainouillé sur sa fin, il savait plus trop où il en était mais il a su conservé jusqu'au bout l'identité, la folie de son histoire.

Prison School, je l'ai lu, j'ai chialé de rire, j'ai risqué la crise cardiaque, y a que Young GTO qui m'a fait ça, rien que pour ça, rien que pour ça, le mec il pèse dans le game.

On pourrait croire qu'on va lire du graveleux, du fan service, du sale, oui toi mon cochon qui te dit que tu vas te rincer l’œil, oui tu vas te rincer l’œil, mais là c'est la classe prestige. On va te questionner, tu te rince l’œil sur quoi, sur les boobies ou sur les boules ?

Nan mais sérieux, ça va au bien plus loin, y a du vrai humour dedans, et quand les gens ils maîtrisent l'humour, avec des cacahuètes ils te font pisser dessus.

Prison School est terminé, mais son histoire est loin d'avoir fini d'exister.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (8)
Amusante (7)
Originale (4)

6 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

GTZ, inscrit depuis le 09/06/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.045 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.169636 ★