Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Shinigami to gin no kishi - Prometteur mais décevant

» Critique du manga The Grim Reaper And An Argent Cavalier par Anon le
07 Juillet 2017

Shinigami to gin no kishi, que nous connaitrons en France sous le nom "The Grim Reaper And An Argent Cavalier" nous entraîne dans un monde médiéval fantastique, dans une situation assez problématique depuis que ledit Grim Reaper, Shinigami, appelez-le comme vous voulez, a décidé de devenir immortel en recueillant un maximum d'âmes humaines par l'intérmédiaire de sortes de zombies avides d'énergie spirituelle, les Larvas. La soeur de ce grand méchant, Lémuria, décide alors de fonder un ordre de chevaliers qui lutteront contre ces monstres.
Un bon paquet d'années plus tard, notre héros, Cyan, se lie d'amitié avec la princesse, descendante de Lémuria, et après une attaque de larvas pendant laquelle il perd son père chevalier, fait le serment à la petite demoiselle de devenir un vaillant guerrier pour détruire le Shinigami.
Je vous vois venir : on fait difficilement moins original.
Oui mais voilà, alors que notre protagoniste devenu Chevalier d'Argent s'élance dans sa quête, les choses prennent assez vite une mauvaise tournure, puisqu'il ne lui faut pas longtemps avant de se faire tuer et de revenir à la vie sous forme de Larva. C'est à vrai dire ici que le scénario de The Grim Reaper commence réellement : Cyan, qui peut garder sa conscience humaine tant qu'il ne dévore pas d'âmes, part aux côtés d'un mystérieux personnage, Jade, à la poursuite du Shinigami.

Ce fameux plot twist, s'il ne rend pas tout d'un coup le manga absolument passionnant, a le mérite de faire sortir l'intrigue d'un chemin trop plat et convenu. On sent assez rapidement que l'aventure ne s'étendra pas sur très longtemps, entre les introductions de personnages à la va-vite et des flashbacks expédiés pour présenter tout ce beau monde et leurs motivations, ou encore la vitesse à laquelle progresse le plan de l'antagoniste et à laquelle tombent les révélations. Un manque d'approfondissement certain, qui ne permet pas de vraiment se sentir concerné par ce qui arrive aux protagonistes; Cyan a pour lui d'être le héros, Jade affiche un charisme facile mais qui marche toujours un peu quand même, la princesse fait des efforts pour ne pas être une potiche, mais autant dire que pour les autres, on est content si on se rappelle de leurs noms, sans parler d'un ou deux nouveaux arrivants débarquant dans le dernier quart de la série qui n'ont eux pas la moindre esquisse de développement. En ce qui concerne les ennemis, c'est encore pire, car même le terrible Shinigami a à peu près autant de prestance qu'une huître, au point que son bras droit me restera plus en mémoire.

Envers et contre tout, The Grim Reaper reste plutôt sympathique à lire : les dessins sont agréables, l'histoire est certes rapide mais à pour avantage qu'on ne s'ennuie pas, le scénario se tient et les ultimatums qui pèsent lourd aussi bien pour Cyan que pour sa princesse soulèvent même des doutes quant à la résolution finale.
Seulement voilà, je ne sais pas si la mangaka s'est vu imposer un nombre de chapitres pour finir son manga (ce qui n'a rien d'impossible) mais de fait, la fin de The Grim Reaper est une catastrophe de scénario accéléré, manquant ainsi singulièrement d'impact pour un ultime combat, sans parler de nous faire soucier un seul instant du sort de nos héros. Quid des ultimatums qui étaient susceptibles de nous inquiéter? De fait, si on ne peut nier que la conclusion a un petit côté doux-amer, elle reste extrêmement facile.

Ainsi c'est dommage, très dommage, car je ne vais pas nier que The Grim Reaper and an Argent Cavalier a réussi, sur plusieurs chapitres, à vraiment m'intéresser sur son scénario et ses personnages. La série se voulant courte, j'aurais pu volontiers passer sur le manque d'approfondissement, mais ses ultimes péripéties et sa fin étaient beaucoup trop expédiés et décevants sur tous les points. Au final, une oeuvre qui aurait peut-être gagné à être plus longue.

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (6)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Anon, inscrit depuis le 28/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.051 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.120479 ★