Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Shiori Experience - "Etre Heureux"

» Critique du manga Shiori Experience par GTZ le
14 Février 2021

Un soir de pluie, vie de merde fondé sur le mépris. Pas de respect, ramenée l'oseille et chaque jour trainée dans la boue Shiori vie.

Survivre, sourire, rire, cela est oublié. 26 ans, le soir des 27, la foudre frappe. Jimi est là, apparait, folie d'un soir, conséquence le lendemain.

La musique part. Elle est là, elle, ou pas, écoutant, subissant, se lève du siège. Choppe la guitare. Et joue, joue, joue et gratte, la vie enfin, la perdue l'oubliée, les larmes coulent, enfin, du sang coule dans ses veines.

Démarre notre histoire. Un an lui dit l'esprit, un an elle a, une légende elle doit devenir, sinon, la mort frappe l'échec de n'avoir point réussi à exister.

Shiori a repris la guitare car la musique est sa vie.

Ce manga dont je vous parle est pour ceux dont la musique fait vibrer l'âme, il est aussi pour celles ou ceux qui brisé(e)s et soumis(e), courbé(e)s et baissés(e), retrouve le temps de ses pages le courage de se relever. La musique, je le répète, transpire des pages, impactant le découpage, elle détruit les cases. Bouleversant le réel, elle donne le sens du vécu, de ce cimetière d'instruments dans lequel Shiori joue le son de sa vie.

Anime vous ne verrez jamais, trop d'argent ça couterait, et du talent de montrer à l'oreille la foule de sentiments grattée sur le papier. Les doigts saignent, Whiplash est présent, cowboy aidant, féminité gardant, personnage horrible et envoutant, joues de ton instrument jusqu'à que ton corps se détruise. Les meilleurs sont ceux qu'ont donné, qu'ont donné leur chaire à l'art. Qui sont tombé(e)s, maintes fois fouetté(e)s pour toujours se relever.

Des classiques vivants composent la galerie, les autres personnages, forts, faibles et faillibles, mais forts de cœur et d'émotions ils sont. Ce récit découpé sur la mesure, emporte tout ceux qui porté(e)s par la partition ont un jour pensée, que là, ça s'était arrêté.

Misère d'une vie, de ne pouvoir la vivre.

Shiori l'a prise, un an peut être elle ne durera qu'un, en tout cas, l'étoile a filé, et Jimi la suit. Qu'elle brule en enfer ou dans les cieux, sa musique les a touché tous les deux.

On ne l'entend point, mais papier aidant, mon cœur a vibré de son rêve. Explosions de sons éteins sur sur la planche. Couleurs éclatées au moment du réveil.

On pourra reprocher une vision parfois simpliste ou exagérée de légendes ayant existés (Kurt la Kuudere), mais tout est la noblesse de l'auteur de nous les avoir redorées, pour objectif de faire briller ses petits gens qui espèrent être écoutés.

Quel belle acharnement est celui de la saxophoniste, quelle jolie mesure est celle de la chanteuse, quelle élégante violence est celle du batteur. La pianiste complétant les clés dans sa recherche perfectionniste.

Shiori sous la pluie joue de sa guitare, charmant le plus grand, nous charmant. Elle pose de sa musique l'enchainement de sa légende.

Son expérience, qui l'amènera surement à une fin certaine, mais qui bouleversera lecteurs(trices) comme les personnages qui l'ont suivi.

Shiori Experience.

La trompette claironne et retentit de ce sentiment qui ne fait qu'à nouveau se transformer.

Jimi est surpris.

Deux mots seuls lui viennent :

Jack In !


Le manga étant en cours de publication cette critique sera complétée, elle n'existe que dans le seul but de vous encourager à vous jeter dans l'expérience. Votre serviteur présent, arbalète chargée, est prêt à recevoir tout mécontentement.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (0)
Originale (3)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

GTZ, inscrit depuis le 09/06/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.036 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.200043 ★