Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Une dualité simple et efficace

» Critique du manga Kaikisen, Retour vers la Mer par Shizao le
26 Octobre 2015

Kaikisen, un manga dont le point culminant de l'intrigue est la légende de la sirène : celle-ci confie son oeuf à une famille de villageois et soixante ans plus tard, il doit lui être retourné sous peine de gros problèmes. Un pacte qui apporte sa touche de fantasy à une histoire pas spécialement originale finalement.

Car le reste est basé sur un conflit au sein du village : ceux qui sont contre l'urbanisation du village et ceux qui sont pour. Identité locale, environnement en danger, meilleures infrastractures, intérêts financiers... Bref, des arguments pour donner de l'épaisseur à ce conflit il y en a. Au milieu de ça, Yosuke, un jeune garçon étudiant pour entrer à l'université et éventuellement partir de son petit village paumé au bord de la mer. Pour l'accompagner, sa petite soeur Maki, son père M.Yashiro, son grand-père, son ami Tetsu et une jeune femme nommée Natsumi revenue à l'occasion dans son village natal.

Bon, sur le papier ça ne casse pas trois pattes à un canard. Et c'est le cas. Si je devais donner une qualité à Kaikisen, ça ne serait pas ses personnages. Ils ne sont pas mauvais mais je les ai trouvés plat. Juste une suite de clichés pour la plupart sans qu'ils soient insupportables non plus, de quoi meubler pour faire une histoire correcte. Heureusement le manga a d'autres arguments : la gestion du rythme est très bonne. Le conflit monte en puissance, se mêle à la légende avec l'oeuf en guise de phénomène de foire. Le symbole ultime du conflit campagne/urbain. Au-delà de l'environnement, il y a désormais une dualité entre ceux qui croient et ceux qui ne croient pas. Les romantiques et les rationnels en quelque sorte. Le père de Yosuke étant le leader du projet d'urbanisation au sein du village, sans oublier la société de construction dépeinte de façon assez classique en hommes d'affaires froids et pragmatiques. Dans l'autre camp, le grand-père de Yosuke croit dur comme fer en cette légende et ne veut pas entendre parler d'autre chose que de rendre l'oeuf à la sirène.

Quant à Yosuke il est plutôt partagé et autour de lui les villageois et ses proches s'étripent autour de ces histoires de légende et d'urbanisation. Là encore, rien de bien original, mais vu que l'intrigue est bien construite, ça se laisse lire sans problème. Le dessin est assez old-school, j'aime bien le style et ça rend la lecture d'autant plus agréable. Enfin j'ai trouvé le dénouement satisfaisant, au même titre que le rythme, Kon Satoshi a fait preuve d'une grande justesse pour décrire assez objectivement les deux camps.

Kaikisen est donc un manga correct pour ma part. Pas original, pas des personnages géniaux non plus, mais une histoire simple, bien construite, avec un univers maritime qui me plait bien et une dualité intéressante. Les sept chapitres sont suffisants et bien calculés.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (3)
Amusante (1)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Shizao, inscrit depuis le 28/12/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.042 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.115229 ★