Dragon Head

Dragon Head

Une classe rentre à Tokyo d'un voyage, à bord du Shinkansen (transport ferroviaire à grande vitesse). Teru aperçoit quelque chose avant que le train passe dans un tunnel puis, la terre tremble, le train déraille et pratiquement tous les passagers meurent sur le coup.

Seuls Téru, Ako et Nobuo, trois étudiants, survivent à cet accident. Nobuo sombre peu à peu dans la peur. Téru et Ako, eux, veulent tout faire pour sortir de ce tunnel oppressant, mais ils sont très loin d'imaginer ce qui les attend à sa sortie. Les vivres commencent à diminuer. Pourquoi la température augmente-t-elle? Pourquoi les secours ne viennent-il pas ?

Synopsis soumis par RVeur23

  • Licencié : oui
  • Titre français : Dragon Head
  • Editeur: Pika Edition

A bénéficié d'une nouvelle réédition en 2010

Critiques des membres

#Par le-crepusculaire le 10-01-2011

9

Manga qui a déjà quelque années, Dragon head surprend encore aujourd'hui. Sorti avant l’essor du manga chez nous, par l'arrivé de "Naruto" qui a amélioré l'image du manga chez nous après "Dragon ball Z", Dragon head avec cette réédition peut encore avoir sa place dans nos bibliothèque! De par ce titre étrange, il ne se cache pas une oeuvre d’héroïque fantaisie, mais tout aussi bizarre que cela puisse paraître l'histoire est développé dans un carde Post-apocalyptique. Nous allons donc voir en quoi cet oeuvre est une vrais réussite en presque tout les termes. Bon points: 100 % De réussite au niveau des dessins! C'est à mes yeux un auteur qui a su retranscrire beaucoup de choses... [...] Lire la critique

#Par El Nounourso le 26-05-2008

8

Et un récit post-apocalyptique de plus, un ! Tout commence par un voyage scolaire et un crash de train au plein milieu d'un tunnel. Bouleversés, les trois survivants vont néanmoins tenter de comprendre ce qui leur arrive. Tremblement de terre ? Eruption volcanique ? Attaque nucléaire ? Invasion de martiens ? Première étape pour les trois adolescents : récupérer des provisions et s'échapper de ce qui ressemble de plus en plus à un tombeau. Ce qui frappe immédiatement, c'est la noirceur du récit. Rien que visuellement, l'obscurité est quasi permanente et l'ambiance se révèle vite très oppressante, avec un découpage des plans particulièrement réussi, digne d'un bon film d'horreur. [...] Lire la critique

#Par kuchiki byakuya le 16-03-2008

9

Si je ne devais trouvé qu'un terme pour qualifier Dragon Head, ca serait brillant. J'avoue que les couvertures ne m'ont pas emballé plus que ca mais je ne regrette pas d'avoir écouté certains membres et d'avoir succombé. Dragon Head traite avant tout de la peur, cette peur irrationnelle devant une situation incompréhensible pour des adolescents. Ce qui n'était qu'une simple sortie scolaire se transforme en cauchemar. Comment rester censé, coincé dans un tunnel, avec toutes les issues bouchées ? Mais surtout, comment s'en sortir alors que le monde autour de nous change ? L'auteur réalise une sorte d'étude [...] Lire la critique

#Par Eolf le 12-03-2008

8

Dans le genre angoissant avec une bonne dose de suspence je voudrais: Dragon Head. L'ambiance colle parfaitement au scénario apocalyptique de la série, très lourd, angoissant, terrifiant? pas mal de paranoïa et voila on a tous les ingrédients necessaires pour la série. J'ai beaucoup accroché le concept qu'un jour notre monde puisse s'écrouler de cette manière, brutale et soudaine sans que nous n'ayons connaissance ni du pourquoi ni du comment. On vit donc les instants présents de nos deux protagonistes perdus au beau milieu de cette catastrophe. Les scènes s'enchainent à un bon rythme, tantôt donnant dans l'action, tantôt dans le sentimental voir l'introspection. Les graphismes [...] Lire la critique

#Par RVeur23 le 16-11-2007

8

Un petit bijou de suspense et d’ambiance post-apocalyptique sur papier, Dragon Head apporte un paquet de question, pas beaucoup de réponses, mais des situations toujours surprenantes et captivantes. Datant de 1995, les mentalités, les interactions, les questionnements et les rationalisations des personnages sont plus actuels que, par exemple, dans L’école emportée de Kazuo Umezu (1972), mais on y retrouve tout de même les mêmes points d’appuis : une situation inattendu, surtout inconcevable, l’isolement, et l’obligation de travailler en équipe pour survivre. Les dessins sont efficaces, mais sans être incroyables. Les décors sont bien définis, la perspective sans faille. Les 2 [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.06 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174181 ★