Noritaka

Noritaka

La nouvelle vie lycéenne de Noritaka Sawamura commence très bien. Dès les premiers jours de classe, le courant passe bien entre lui et sa jolie voisine de table Miki Nakayama dont il ne tarde pas de s’enticher. Il réussit même à rassembler son courage pour l’inviter à un concert rock. Comble de bonheur, Miki accepte l’invitation.

Toutefois, Noritaka se montre particulièrement lâche lors d’un match mixte de soft-ball entre les élèves de sa classe. Le lendemain, l’attitude de Miki change complètement par rapport à Noritaka. Elle se montre froide et méprisante et lui signifie clairement qu’il n’est plus question qu’elle l’accompagne au concert … devant l’insistance de l’infortuné elle lui déclare qu’elle « déteste les faibles ».

Noritaka manque de s’effondrer, déprime mais se ressaisit enfin et décide de devenir fort et de remonter dans l’estime de Miki en s’engageant dans un club de sport de combat. Mais il est faible, maladroit, frêle et aucun club ne daigne accepter son inscription … il finit pourtant par trouver un club qui veut bien de lui, le club de shûdô, une version traditionnelle du kick boxing.

Inconsciemment, Noritaka vient de gravir la première marche qui va le transformer en véritable maître de la baston tous sports de combats confondus.

Synopsis soumis par topachook

  • Licencié : oui
  • Titre français : Nori Taka
  • Editeur: Glénat

Critiques des membres

#Par Kdash69 le 05-10-2006

4

Bien que la série soit très drôle, je trouve que l'auteur manque cruellement d'originalité. En effet, à partir de quelques tomes, on se rend compte que l'histoire est bien répétitive : le héros est faible, on lui apprend des techniques de combat, il bat son opposant, puis un autre arrive plus fort que le premier et ainsi de suite avec 5 ennemis différents. C'est cela que je trouve dommage, mais la série se laisse tout de même lire du début à la fin mais sans pour autant marquer les esprits. Lire la critique

#Par Himura_Kenshin le 29-10-2005

8

Ce manga raconte l'histoire de Noritaka Sawamura, jeune lycéen maigre comme un clou, qui décide de se mettre à la boxe thaï afin de conquérir celle dont il est tombé amoureux, la douce et tendre Nakayama...    Vous l'aurez compris, l'histoire ne brille pas vraiment par son originalité. Cependant, les 18 volumes se dévorent avec avidité... Pourquoi ? Car l'humour est omniprésent ! A tous les coups, notre anti-héros se retrouve impliqué plus ou moins volontairement dans des combats officiels ou de rue, contre des représentants de sports de combat de tout type. Les affrontements sont alors palpitants, très dynamiques, et les techniques utilisées sont toutes plus redoutables les unes que les [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.065 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.127784 ★