ACCA - Le bon pain fait les bons copains.

» Critique de l'anime Acca par GTZ le
28 Juillet 2017

Ohé Ohé !

Rassemblez vous ! Rassemblez vous !

Ceci est une bonne série, ceci est une bonne anime.

Oui, oui m'sieur dame, ceci est une anime de qualité, une vraie. J'assure, remboursé si mécontent, bon non, mais bon, m'sieur dame, faut bien que votre serviteur survive, ayez confiance.

Tout est dit plus bas. Je ne fais que compléter, assurer le passant qu'y croit pas.

Ici on est face à de la vraie qualité.

Je m'explique.

Le récit en lui même est intéressant, parallèle de l'Europe, j'irais même plus loin parallèle de l'ONU, ceci est mon interprétation, chaque district visité représentant un pays, un état, une idée. Je pourrais en cité quelques uns mais je vous en laisse la surprise et votre interprétation. Tout ceci est dirigé par un pouvoir centrale, un Roi, une succession s'annonce, des acquis, un siècle de stabilité remis en cause. Avec comme lien, comme structure ACCA.

Alors là on touche presque au génie d'ailleurs, une organisation d'inspecteur du travail glorifier et utile, dont l'existence même résonne avec prospérité. Mais ici nous somme dans une utopie, comme dit dans la critique plus bas que je ne vais pas paraphraser, ce point, rien qu'en soit vaut le coup d'oeil.

On continue, on développe. On suit dans cette histoire Jean, bon fonctionnaire de son état, très bon élément bien qu'il veuille muter, c'est à lui qu'incombe la mission de visiter tout les district pour une inspection finale, une dernière vérification. En dire plus serait vous gacher le plaisir.

A cela s'ajoute un complot, et rien que dans ce point là, aussi, l'anime se prête et se joue, miroir intelligent de notre société, complot créé ? Complot existant ou naissant ?

Damned un vrai kiff.

Tout ceci fait en douceur, avec le bon rythme, les personnages bien écrits, la variété, le dépaysement. Si, si m'sieur dame, je vous promet du pays, du voyage.

Et le tout bouclé en douze épisodes, sans fautes, sans accroches, sans frustrations. Damned encore. Du bon je vous assure.

Que dire de plus, cela devient compliqué, c'est bien foutu, bien réa, bien joué, subtile en plus, les attachés au détails seront caressé dans le sens du poil, musicalement ça se defend, et ça c'est le petit bonus.

ACCA est une anime de gout, une série qui se savoure et à la fois se dévore, se compose et se décompose. On la visionne et on se dit qu'il existe encore des talents et des idées.

L'animation japonaise n'est pas morte. ACCA y veille.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (7)
Amusante (3)
Originale (2)

2 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

GTZ, inscrit depuis le 09/06/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.033 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.171063 ★