Critique de l'anime Ah! My Goddess (TV 2)

» par beber le
19 Décembre 2006
| Voir la fiche de l'anime

Ah, retrouver cette chère Belladandy le temps d'une nouvelle saison, me plonger dans le ciel azur dans lequel se reflètent les vagues du bleu de ses yeux, admirer la finesse de ses courbes, tomber en extase devant son sourire, et....puis voila. Voila quoi ? Bah pas grand-chose d’autre à dire en fait.

Parce que dans Ah My Goddess 2 on prend un peu les mêmes ingrédients de la première saison, à savoir un manque flagrant de continuité dans le scénario, lequel se révèle posséder la même lenteur léthargique du premier opus du nom.

Alors commençons notre petit voyage dans ce monde rempli de déesses.

Tout d'abord, et ça prend un épisode (sans doute le plus important de tous) les déesses peuvent apprendre à faire du vélo. Nan !!!!!!!! Si si, je vous assure. D'ailleurs dans cet épisode, vous pourrez assister au périple de l'une d'entre elle qui va devoir apprendre à en faire. Réussira-t-elle, sa tentative se révèlera-t-elle un échec cuisant? Réponse dans le prochain DeesseMag.

Autre péripétie marquante : de nouveaux personnages débarquent!!!!! Ohhhhhhhhh ! J’entends des mouvements dans la foule que l'on a du mal à contrôler. Bon vous me direz, on en avait déjà vu une cinquantaine la première saison, car il faut bien la remplir, cette saison, hein, et bien, ne boudons pas notre plaisir, plein de nouveaux personnages super importants vont apparaître: une déesse Fan Service (traduisez : courtement vêtue) un gamin qui fait du vélo, une amatrice de costumes, un petit ange muet.... tous ces personnages super charismatique vont s'ajouter à cette troupe de personnage déjà bien pourvu en terme de personnalités affirmées, Belladandy et Morisato en tête.

Alors plein d'événements vont bousculer le quotidien de nos petits tourtereaux, lesquels finalement resteront soudés malgré une certaine tendance (un sadisme de l'auteur, dénonciations s'il vous plait) à les mettre dans des situations plus complexes les unes que les autre. Mais quand on connaît les caractères affirmés des deux personnes concernées, on s'étonne que tout cela finisse toujours bien avec des petit lapins roses, et des Bisounours en toile de fond (ne les cherchez pas, hein !)

Comment ça, ironique???? Moi ! Voyons !

Bon allez, je le reconnais. C'est agaçant, parce que le matériel est là, les ingrédients sont tous à disposition, mais malgré tout, cette série reste très limitée, et au finale réservée à un public jeune. Pourtant ne pas croire que tout soit mauvais. Si certains épisodes sont d'un niais absolu (particulièrement celui de "j'apprend à faire du vélo") d'autres s'avèrent pouvoir nous faire sourire, et même dans certains cas, franchement rire.

Je noterai aussi que le charadesign reste dans la même ligne que la première saison, à savoir respectant celui initial du mangaka, et comme je l'apprécie à la base, forcément cela ne peut que me plaire.

Alors pourquoi mettre un 6 à cette série. Parce que quelque part je dois avoir conservé cette part de l'enfant que je fus il n'y a pas si longtemps tout de même, et que je trouve cette série extrêmement raffraichissante. C'est grâce à ce "je ne sais quoi" ce "petit plus indéfinissable" que Ah my Goddess les deux saisons ne m'ont pas déplu.

Grands enfants, cet anim est pour vous.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

beber, inscrit depuis le 09/10/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.035 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.189731 ★