Charlotte - Les scientifiques sont toujours les méchants

» Critique de l'anime Charlotte par Anon le
30 Septembre 2015
Charlotte - Screenshot #1

La première chose que je vais faire dans cette critique, et que, j'espère, vous allez suivre, c'est dire ceci : Oui, Charlotte est le successeur d'Angel Beats mais non, on en a rien à faire de comparer les deux. Point. D'accord ? Ok, alors on y va.

Charlotte, donc, est un anime assez particulier.
Parce qu'il part complètement en cacahuète, sans pour autant être mauvais. Et même plutôt bon au final.
Alors que la première partie est basée sur du slice of life tranquille aux parfums de surnaturel, prenant un schéma épisodique assez classique et n'ayant guère pour objectif que d'introduire très ( trop ) tranquillement les personnages, un plot twist inattendu va doucement mais surement lancer une deuxième partie nettement plus ambitieuse et recherchée.
Le paradoxe étant que la cassure entre ces deux parties est si nette - changement d'atmosphère, arrivées et disparitions en masse de personnages - qu'on a l'impression que l'anime s'est planté dans son scénario, ce qui de fait est impossible car tout se tient, chaque rebondissement, chaque révélation ayant été subtilement annoncée dans un épisode précédent. Rien ne sort d'un chapeau magique, le tout est solide , et pourtant, reste le sentiment d'avoir regardé deux séries différentes.
Et d'intérêts différents, également. Très franchement, si on oublie les petits détails scénaristiques qui permettent la cohérence de l'histoire, les six premiers épisodes ne servent à rien, et bien que les autres soient bien gérés, on aurait bien eu envie que ça soit développé davantage, certains événements ayant le goût désagréable du trop rapidement expédié. Ce qui est dommage, car l'intrigue de fin de série est vraiment bien pensée et aurait mérité qu'on s'y attarde plutôt que de s'acharner à créer un contraste sans réel intérêt.
Mérite appréciable : le spectateur n'est pas pris pour un idiot. C'est pourquoi l'anime se contente longtemps des simples mots "méchants scientifiques" pour résumer le danger, présumant que le public a assez vu d'oeuvres avec des scientifiques diaboliques pour imaginer la nature du problème sans avoir besoin de cinq heures d'exposé. Et ça marche très bien.

Charlotte - Screenshot #2Petite note, c'est le premier anime que je croise qui traite les pouvoirs comme une véritable maladie, et qui assume l'idée jusqu'au bout, au point que la conclusion du récit puisse se discuter selon les avis de chacun sur la question. Est-ce une réelle intention de faire réfléchir le spectateur, qui sait, mais c'est un petit fond de réflexion pas déplaisant.

En revanche, niveau personnages, c'est un peu vide. Yu a le mérite de s'assumer anti-héros jusqu'au bout, même s'il a une sacré évolution psychologique au fil de la série, et le duo qu'il forme avec Tomori, laquelle est agréablement nuancée dans son sale caractère, est assez charismatique pour qu'on apprécie de les suivre. Mais pour le reste, soit il s'agit de secondaires à l'utilité un peu voire carrément discutable comparée à leur temps d'apparition, soit il s'agit de secondaires qui n'ont qu'une utilité scénaristique. Le souci étant que l'anime essaie de faire peser un semblant de drame sur ces personnages, ce qui reste globalement très moyennement réussi vu qu'on a pas grand intérêt pour eux.

Au niveau de la forme, c'est assez variable. Le chara design est bon, mais un peu bizarre : par exemple, Yu se retrouve facilement déformé au contraire d'une Tomori toujours impeccable. De plus, je ne pense pas qu'un seul des décors de l'anime soit dessiné, tous semblent réalisés en synthèse. La plupart du temps ça ne choque pas, ( sauf quand un personnage vu de loin se retrouve flou alors qu'on pourrait lire les titres des livres derrière lui tellement c'est net ) et ça garantit de beaux paysages, bien que la beauté globale de l'anime ne soit finalement pas exceptionnelle ( excepté l'opening qui est visuellement superbe ).
Les musiques sont sympathiques dans l'ensemble, l'opening est vraiment excellent, les endings s'écoutent bien et le groupe dont vous entendrez les chansons à longueur de série est agréable.

Charlotte est assez pénible à critiquer parce qu'il n'y a fondamentalement rien à reprocher; des détails de ci de là, certes, mais le travail dans son ensemble est maitrisé; travail qui laisse cependant assez neutre au final, le dernier point noir que je relève étant le manque d'émotions ressenties durant le visionnage. Ça n'en reste pas moins un bon divertissement.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (12)
Amusante (0)
Originale (0)

11 membres partagent cet avis
8 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Anon, inscrit depuis le 28/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.417 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.170949 ★