Critique de l'anime Denpa Onna to Seishun Otoko

» par Deluxe Fan le
02 Juillet 2011
| Voir la fiche de l'anime

Denpa Onna to Seishun Otoko: - ∞

La dernière production du studio Shaft, Denpa Onna to Seishun Otoko (la fille électromagnétique et le jeune adolescent), se situe une nouvelle fois en marge de ce qui se fait en japanime. Habitué à fournir des expériences novatrices dans un style moderne, Shaft à cette fois accouché d'une œuvre véritablement conceptuelle, aux limites de ce que l'on on appelle le dessin animé.

C'est l'"anti-dessin animé".

En effet, ce que l'on appelle communément l'animation est une technique de cinéma qui utilise une succession de dessins qui donnent l'illusion du mouvement pour raconter quelque chose. Or dans Denpa Onna to Seishun Otoko, s'il y a certes des dessins qui s'animent, il n'y a ni histoire, ni univers, ni scénario, ni script, ni quoi que ce soit. Le néant absolu, recréé en anime.

Génial, non?

Je ne sais même pas par où commencer pour vous donner une idée de ce qu'est Denpa Onna to Seishun Otoko, tellement cet anime se situe en dehors de tout ce que je connais. Il s'agit d'une suite interminable de dialogues inintelligibles et stupides, entrecoupés de nombreuses séquences de gros plans sur des filles moe. En fait, c'est exactement comme un Bakemonogatari dont on aurait retiré les scènes d'action.

Il ne reste donc pas grand-chose.

Tout comme ce dernier, il s'agit d'une adaptation de light novel avec un personnage masculin blasé et un peu gogol (Niwa), autour duquel tourne une myriade de jeunes filles au caractère singulier, pour ne pas dire stéréotypé (Erio, Ryuushi, Maekawa, Meme, Yashiro). Un pitch vu et revu X fois cette année (ici, ici, ici et notamment). Pour le reste, l'anime attire l’œil du spectateur grâce à un chara-design détaillé, mais pas forcément beau pour autant – les personnages ont l'air de poupées en plastique. Les décors sont signé Shaft, c’est à dire vides et froids. L'animation est sans défaut mais comme il n'y a rien à montrer, on s'en fout. Les musiques font le même travail que le reste.

Elles ennuient.

Et là, je suis bien embêté. J'aimerais faire de longues tirades pour enfoncer cet anime, écrire des pages et des pages de métaphores toutes plus insultantes les unes que les autres. Mais je ne peux pas. Denpa Onna to Seishun Otoko n'est pas un mauvais anime, il est simplement vide. Je ne peux rien en dire: Il n’y a ni bon, ni mauvais, il n’y a rien.

Juste une monumentale perte de temps.

Denpa Onna to Seishun Otoko est symptomatique d'une certaine décadence de la japanime; un anime adapté d'un roman semble-t-il bidon, qui se contente de proposer une galerie de personnages clichés, et une réalisation magnifique, mais vaine. Le plus triste étant que cette production semble avoir trouvé son public et que je crains une suite. Je ne suis pas le dépositaire du bon goût, loin de là, mais je suis sûr de moi lorsque je dis que cette série est à éviter.

A oublier.

Les plus

- Chara-design bien en chair

Les moins

- C'est vide

- C'est désespérément vide

- C'est outrageusement vide

Verdict :3/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (3)
Originale (0)

3 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Deluxe Fan, inscrit depuis le 20/08/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.053 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.169636 ★