Fena : 100% "princesse" sans "pirate" ajouté

» Critique de l'anime Fena : Pirate Princess par RadicalEd le
09 Janvier 2022
Fena : Pirate Princess - Screenshot #1

Cette série de Nakazawa Kazuto produite chez Production I.G. s'annonce comme une grande aventure avec des pirates et des samourais/ninjas d'après le titre et la bande-annonce. C'est pas mal vendeur à priori mais le produit final déçoit un peu.

Pour survoler le côté technique rapidement, Nakazawa Kazuto semble s'être impliqué pas mal dans la série du chara-design à la réalisation (y compris tous les storyboards !) ainsi que la direction du son. Donc à ce niveau, la production est très convaincante, le chara-design rappelle forcément son travail sur Samourai Champloo et fonctionne bien, l'animation en général et des combats en particulier est bien supérieure à la moyenne des animes saisonniers.
Concernant la direction artistique, le travail est superbe à de nombreux niveaux : pour les nombreux d'endroits visités où l'on retrouve chaque fois une belle recherche au niveau des décors, pour les séquences de flashback stylisés ou encore pour la représentation des cieux lors des plans maritime.
Enfin, au niveau musique on retrouve Yuki Kajiura qui fournit un travail dans son style habituel donc que j'adore. Les musiques manquent cependant d'un thème particulièrement marquant dont elle a en général le secret mais, au global, elles s'intègrent bien à l'histoire et permettent d'accompagner agréablement l'aventure.

Fena : Pirate Princess - Screenshot #2Le problème de la série réside dans le format trop court de 12 épisodes qui pèse en permanence sur l'histoire. Rien que le nombre de personnages indiquerait une série d'aventure assez longue : un équipage de 8 protagonistes, un équipage de femme pirates et quelques autres personnages importants. Impossible pour un tel nombre de personnage d'être exploités correctement dans aussi peu d'épisodes, encore moins de les développer de façon intéressante. La série s'est donc focalisée sur le minimum vital qui sont l’héroïne Fena et son ami Yukimaru qui l'a sauvée enfant ainsi que sur le principal antagoniste. Cela explique également pourquoi Fena se retrouve relativement cantonnée à son rôle initial de "princesse en détresse", il n'y a pas le temps de faire beaucoup évoluer les personnages à travers aventures et péripéties. Cet aspect m'a surtout dérangé pour les personnages dans leur ensemble et pas particulièrement pour Fena parce que le trope de "la princesse qui devient meilleure que tout le monde quand elle décide de prendre son destin en main" commence à être sérieusement éculé.
Pour la même raison, au niveau de l'histoire, il y aura à plusieurs reprises des trames scénaristiques qui seront initiés mais ne seront jamais réellement exploités par la suite. Enfin, cela conduit également à avoir l'impression que les endroits visités ne sont pas utilisés à leur plein potentiel non plus. J'ai eu l'impression d'une quête à multiple étapes où il s'agit d'aller d'un point A à un point B et de parler à un PNJ quelconque, c'est dommage.
Enfin, le choix de s'orienter vers une fin empreinte de surnaturel, tirant sur le "mystique", pourra laisser sceptique car, étant donné l'aventure effectuée, une telle progression des enjeux paraît un peu parachuté et disproportionnée. Ça ne m'a pas dérangé mais une partie du public pourra se sentir trahi par ce choix.

De mon côté, j'ai été impressionné par les qualités esthétiques de la série et déçu que le format ne permette pas de faire une grande série d'aventure. J'ai passé un bon moment avec ce qui était présent dans la série, l'histoire étant quand même prenante mais j'avais en permanence le sentiment que le studio pouvait faire tellement mieux s'ils prenaient le temps de développer tel ou tel aspect, c'était frustrant. Pour résumer, ça m'a donné l'impression de regarder un semblant de Nadia et le Secret de l'Eau Bleue condensé en 12 épisodes, sans tenir compte que le cast de Nadia était moins fourni qu'ici. Quoiqu'il en soit, la série comporte un combat naval visuellement réussi donc les amateurs d'histoires de pirates qui se sont égaré ici auront au moins un os à ronger.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

RadicalEd, inscrit depuis le 26/01/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.034 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.210041 ★