FFW: Fast Forward War

» Critique de l'anime Record of Grancrest War par RadicalEd le
08 Mai 2020
Record of Grancrest War - Screenshot #1

Grancrest Senki est la troisième œuvre de Mizuno Ryô dans le domaine de la Fantasy qui se voit adapter en anime. Mizuno s'est d'ailleurs fait connaître grâce à Lodoss qui avait changé le visage de la fantasy en son temps, notamment grâce au chara-design de Yoshitaka Amano. Donc, après Lodoss qui était de l'héroic fantasy standard, en droite ligne inspirée par Donjon & Dragon, il écrira Mahô Senshi Riui, qui sera de la Light Fantasy et, ici, il change encore de registre avec Grancrest qui est beaucoup plus orienté épique et politique: il y aura de nombreuses batailles entre armées et les intrigues politiques et diplomatiques seront au centre de l'histoire.

Déjà, dans un environnement animesque qui ne produit presque plus que des œuvres de Fantasy du genre Isekai, c'était une bonne nouvelle d'avoir enfin autre chose. De plus, la série se base sur les romans et annonce que l'histoire complète sera adaptée sous la supervision de l'auteur que l'on retrouve donc à la composition de la série. Je suis donc parti dans l'aventure avec un à priori positif: résultat une demi-déception.

Record of Grancrest War - Screenshot #2L'adaptation de l'histoire est faite sur 24 épisodes et on verra défiler de nombreux personnages, vu que l'histoire est centré sur les conflits qui commencent au niveau local et vont progressivement gagner de l'ampleur pour s'étendre à tout le continent. A ce niveau, la série réussi à alterner les lieux de façon constante et bien que la direction artistique soit parfois inégale, on voit quand même de nombreux décors avec une ambiance propre dépeinte, c'est plutôt réussi et varié, ce qui n'était pas facile. Au niveau des personnages, de même, on en voit défiler beaucoup qui sont assez différents par leur personnalité et design mais ici, le format force à aller vite et en général il ne seront pas beaucoup plus développé que leur introduction et leur participation à certains évènements clés.
Ce défaut de devoir aller vite et de devoir se concentrer sur les évènements clés, on l'observe également sur les batailles: elles s'enchaînent et on en perd parfois de vue la raison, le contexte qui a mené au conflit, il est également difficile de lier le côté stratégique des mouvements de troupes avec les batailles, le rythme ne laissant pas assez de temps pour s'en imprégner avant de passer à la bataille suivante, ça rend le tout superficiel et fait perdre de l'impact à l'histoire.
Pour ces fameuses batailles, on remarque que, bien que les CGI soient utilisés pour les vues d'ensemble et sont laids comme d'habitude, dès que possible, la série fait l'effort de repasser en animation traditionnelle. De plus, on aura droit à des séquences complètes d'animation de certains combat, comme un combat de sabre à dos de cheval (cool), et par moment les animateurs partiront en vrille et nous lâcheront de superbes séquences de sakuga pour les combats ou la magie (je vous invite à regarder sur sakugabooru).
Et, parenthèse rapide sur la musique, j'ai trouvé ça correct même s'il manque un ou deux thèmes marquants pour rendre le tout plus épique et supporter un peu la réalisation.
Enfin, le défaut qui m'a dérangé le plus dans la série est la résolution du conflit entre les deux factions principales qui laisse une impression de "tout ça pour ça..." assez catastrophique pour apprécier la série dans son ensemble. Il se pourrait que ce soit lié au rythme qui n'a pas permis de suffisamment expliquer certaines motivations des personnages, mais ça paraissait quand même assez bancal.

Quoiqu'il en soit, la série m'a laissé l'impression d'être très bien pour les amateurs des romans qui verraient la mise en image des scène clés de leur série favorite, de même pour un public qui souhaiterait une série de fantasy dense avec pas mal d'action et ne serait pas gêné par des personnages peu développés. Le public qui, comme moi, préfère que les personnages secondaires soient plus travaillés, que la série prennent son temps pour créer une certaine empathie avec eux avant de les faire se sacrifier ou exécuter, risque d'être assez frustré. Au final, le défaut principal reste donc le format trop court pour la densité de l'histoire à adapter et je ne sais pas s'ils auraient pu faire mieux avec cette contrainte.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (3)
Amusante (1)
Originale (1)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

RadicalEd, inscrit depuis le 26/01/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.055 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.188038 ★