Guruguru mawaru, l'alcool ça donne mal à la tête

» Critique de l'anime Grand Blue par Afloplouf le
15 Octobre 2018

Je n'avais pas autant ri depuis School Rumble.

Sérieux, j'ai besoin d'en dire plus ? Allez, on va essayer d'être bavard d'autant plus que Grand Blue repose sur des ressorts assez différents. Fi du lycée, on suit cette fois des étudiants en Fac : pire des étudiants de première année. De mon côté j'ai attendu l'école d'ingé pour cette phase mais toute vie étudiante s'accompagne de ce passage. On a quitté le cocon familial et le carcan parental ; on n'est pas encore rentré dans la routine du travail. On se retrouve indépendants, libres (mais fauchés) avec des jeunes de son âge (bon sang je me sens vieux en écrivant ça) donc on s'amuse et surtout des bonnes grosses murges. Alors oui l'alcool il ne faut pas en abuser mais ça reste un bon lubrifiant social et on se lève le lendemain sans mal au crâne qui tabasse quand on a la vingtaine. Donc on recommence.

En revanche, plutôt pudique, j'évitais de me mettre à poil. De toute façon, il n'y a plus de photo pour le prouver. Je craignais un moment plutôt lourdaud et disons-le posément: la nudité et la sexualité sont des ressorts comiques très utilisés mais ça fait mouche. D'autant plus que s'ils exagèrent un peu (beaucoup) ils sont des moteurs importants. Une grande partie de cette réussite vient de son chara-design SD. C'est mon côté vieux con qui doit parler mais j'ai l'impression que cette technique n'est plus aussi populaire qu'avant alors que je la trouve toujours aussi efficace et approprié au médium.

Comment ? Le rapport avec la plongée ? A première vue, il est effectivement très accessoire. Les auteurs du manga eux-mêmes parlent de prétexte. Et pourtant. La clé dans la comédie c'est le rythme. Et de savoir prendre le temps de respirer. Outre que les scènes sous-marines sont un régal pour les yeux, elles humanisent les personnages. Ce ne sont plus seulement des archétypes mais des jeunes adultes qui ont des passions, heureux tout simplement.

Quitte à enchaîner les clichés, allons y carrément : Grand Blue vous apportera autant le sourire sur le visage que dans le cœur. L'adaptation n'apporte pas grand chose au manga mais le générique ou le doublage de Ryohei Kimura valent à eux seuls le détour. La vraie bonne série de l'été.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (10)
Amusante (3)
Originale (0)

6 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Afloplouf, inscrit depuis le 14/05/2008.
AK8.1.13 - Page générée en 0.033 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.194280 ★