"Histoires d'Imposture": oui, je confirme, l'imposture est grande...

» Critique de l'anime Nisemonogatari par Anon le
22 Décembre 2013
Nisemonogatari - Screenshot #1

Qui ayant vu Bakemonogatari (et l'ayant aimé) ne s'est pas précipité sur la suite de la première saison, intitulée Nisemonogatari?

Pourtant, malheureusement, il faut bien avouer que le petit frère de Bake n'a pas son charme. Il faut dire qu'il accumule les mauvais choix....

Choix du format. Plus court que Bake, Nise opte pour une intrigue principale, loin des petits arcs de son aîné. Le tout étant de tenir le rythme....
Oui, mais nous sommes dans Monogatari. Du dialogue, donc. Et autant ça ne gênait pas dans Bake qui changeait régulièrement les sujets de ses conversations, autant dans Nise, ça devient long, trèèès long....

Choix des protagonistes. Au placard les principaux de Bake, on se base essentiellement sur les deux jeunes soeurs d'Araragi, Karen et Tsuhiki. De jeunes demoiselles qui manquent malheureusement de charisme, et leur naïveté tout comme leur faiblesse en énervera plus d'un.
Il faut dire que parier que ces deux là pourraient combler le vide causé par l'absence presque totale de Senjogahara et le départ d'Oshino était ridicule tant il paraissait évident que ça ne marcherait pas.
Araragi, on le savait déjà avec cette malheureuse Hachikuji, est un peu voire beaucoup pervers. Bakemonogatari était cependant le seul anime que je connaisse a avoir toujours présent" cette facette du personnage sous un jour rigolo, facilement digérable et pardonnable. Or, dans Bake, le jeune garçon va frôler l'inceste de très très près (soi dit en passant, j'ai été, comme beaucoup, marquée à vie par le passage sur la brosse à dents...).
L'antagoniste principal est loin d'être inintéressant mais il est tout simplement mal exploité. Quant à l'action courte mais percutante propre à Bake, elle n'est pas présente non plus.

Alors, Nisemonogatari, une imposture totale et un véritable massacre?
Attendez!
Là, regardez. La fin de la série, qu'on oublierait presque. Oh, que nous réserve-t-elle?
Des ennemis barges, une action bien sanglante, des dialogues hilarants et un rebond scénaristique qui vous donneront l'impression d'avoir replongé dans Bakemonogatari....et hop, aussitôt après, terminé.

Pour conclure, je dirais que Nisemonogatari, rattrapé in extremis par son mini arc final, n'est pas réellement mauvais. Il est juste beaucoup trop loin derrière Bake pour tenir la comparaison, d'où une déception générale.

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (0)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
3 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Anon, inscrit depuis le 28/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.052 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.169636 ★