Je veux du soleil ! Je veux du Barakamon !

» Critique de l'anime Barakamon par sakura yukiko le
02 Janvier 2017
Barakamon - Screenshot #1

Vous savez quoi ? J'en peux plus du froid ! Alors j'ai décidé de regardé des animes uniquement en rapport avec l'été pour m'aider à patienter.
C'est pour ça que j'ai ressorti du placard Barakamon. ^^

Bon pour ceux qui ne connaissent pas Barakamon c'est quoi :
C'est la rencontre entre :
- Handa, calligraphe tokyoïte, qui vit pour son travail, avec une vie sociale très restreinte, dont le seul ami se résume à son manager Kawafuji.
- Naru, fillette campagnarde hyper active, qui connait tout le monde dans le village. Véritable mascotte de l'ile, dont la bonne humeur est contagieuse !
On retrouve aussi :
- deux adolescentes un peu (très) barges,
- un lycéen paresseux,
- une bande de gamins surexcités,
- une gamine pleureuse
- des campagnards chaleureux et sympathiques

L'histoire, si il y a véritablement une histoire, c'est tout simplement la relation qui se noue entre ces personnages si décalés et si différents. Du bon tranche de vie quoi ! Pas besoin d'une guerre ou d'avoir des super pouvoir pour faire un bon anime ^^.

Maintenant je vais vous dire pourquoi j'ai décidé de revoir cet anime pour la troisième fois :
Les décors !
La mer, le soleil, la plage, un petit village rustique logé au cœur d'un Japon campagnard ! Ça sent bon les vacances et l'été tout ça ! (T_T je veux du soleil moi aussi !)
En hiver on a besoin de rire pour chasser la grisaille. Et Barakamon nous apporte cette bonne dose de fou rire, et ces pépites d'humour : Naru est une pile électrique, et Handa est parfois complétement à coté de la plaque. Je ne vous parle même pas des personnages "secondaires" complétement WTF !
Mais dans Barakamon il y a aussi de l'émotion, de la recherche de soi, qui passe par les moments de doute de notre calligraphe. Pourquoi l'a-t-on envoyé dans ce village paumé ? Pourquoi ces oeuvres sont elles plus réussies ici en compagnie de ces fous plutôt qu'à Tokyo ?
Toute cetteémotion passe aussi par la bande son très bien exécutée.
Mais il faut bien retenir que Barakamon est avant tout une comédie émotionnelle et non un drame. Il ne faut pas s'attendre non plus à de grandes scènes où l'on sort les mouchoirs.

En bref c'est un peu comme un rayon de soleil qui vous réchauffe le cœur après une harassante journée de travail (ou de cours). On part en vacances avec Handa ( qui lui aussi en a bien besoin) et on revient les bras chargés de souvenirs.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (2)
Originale (3)

4 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

sakura yukiko, inscrit depuis le 14/01/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.033 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.115310 ★