Critique de l'anime Kôtetsujô No Kabaneri - Unato Kessen

» par RadicalEd le
16 Juin 2020
| Voir la fiche de l'anime
Kôtetsujô No Kabaneri - Unato Kessen - Screenshot #1

Petit retour rapide sur ce film d'une durée de 1h10 environ qui fut également diffusé sous la forme de 3 épisodes. Le film est aussi parfois numéroté en tant que "film 3" car il y a eu 2 films recompilant la série : ils reprenaient les épisodes de la série en faisant des coupes et en ajoutant également quelques scènes inédites dans l'épilogue. Je ne les ai pas vus et ça ne m'a pas vraiment gêné pour voir ce film-ci.

Donc il s'agit de la suite directe de la série, se déroulant 6 mois après les évènements. Dans ce film, on est donc face à un arc simple se déroulant dans les environs du château de Uno dans les Alpes du Nord Japonaise (Monts Hida). L'histoire se résume à la "Forteresse de Fer" (le train blindé) est bloqué par un nid de Kabane résidant au château Uno qui surplombe la voie de chemin de fer. Ils participent donc à une coalition visant à libérer le passage.

Les deux héros de la série, Mumei et Ikoma, vont, bien évidemment, avoir un rôle central dans la résolution de la situation et le film sera également l'occasion de développer leur relation, qui avait été établi dans la série sans pour autant aller bien loin.
Au niveau de l'histoire, le film fait le bon choix, à mon avis, d'avoir une histoire simple évitant un peu les passages alambiqués de la série, ça le rend cependant extrêmement prévisible : on ne peut pas tout avoir avec cette licence. Au niveau technique, on retrouve les qualités de la série : des décors intéressants avec le mélange japon médiéval et steampunk, une animation impressionnante, de la musique qui colle pas mal à l'action. En somme, au niveau technique, je n'ai pas de reproche. Au niveau des points notables, j'ai trouvé l'animation de l'arrivée de Mumei au début du film ainsi que le combat final particulièrement bien animés et utilisant bien le décor, ça fait toujours son petit effet.
Pour les défauts, c'est principalement dû au format, mais tous les personnages secondaires seront traités de façon rapide: une scène clin d’œil ou un moment classe ajouté parfois de façon un peu artificielle et qui coupe le rythme de l'histoire mais ils n'ont pas été oubliés. Le principal problème reste qu'Ikoma est encore plus insupportable que dans la série car le scénario veut ça et que les seuls moments où son personnage est supportable est quand il se tait, c'est pas terrible. De même Mumei devient plus "sucrée", ça plaira surement à certains mais ce n'était clairement pas le trait de caractère qui me semblait le plus urgent à développer. Heureusement, elle reste quand même badass dans les scènes d'action.
Au final, le résultat reste en continuité avec la série, malgré un univers original avec du potentiel et une belle technique, des personnages sans grandes originalités et une histoire assez convenue.

Si j'ai bien compris, il risque d'y avoir une suite à la la licence et se film constituerait un moment charnière dans l'histoire. Donc, il est surement à visionner pour ceux qui souhaite continuer l'aventure avec leur Kabaneri préférés.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (6)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

RadicalEd, inscrit depuis le 26/01/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.042 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.189803 ★