Kamisama no Inai Nichiyoubi - Ce que sera le monde quand Dieu en aura marre.

» Critique de l'anime Kami-sama no Inai Nichiyoubi par Anon le
23 Septembre 2013
Kami-sama no Inai Nichiyoubi - Screenshot #1

Kamisama No Inai Nichiyoubi, quand tout l'intérêt de la série disparaît avec un personnage...

Bon, j'exagère. Ce fut quand même un agréable passe temps que de regarder cette série fort originale qu'est Kamisama.
Nous sommes donc dans un monde abandonné par Dieu quinze ans auparavant. La première question est directement posée vu que l'héroine a douze ans en sachant que les humains ne meurent plus et surtout ne donnent plus naissance depuis ce jour mystérieux.
Ai a un design tout choupi, un caractère de nunuche optimiste comme on les déteste (très fort heureusement arrangé par une bonne dose d'intelligence et plusieurs éclairs de sagesse qui la rendent tout à fait supportable) mais son boulot est tout de même d'enterrer les morts. C'est une Fossoyeuse, en gros elle a une pelle magique qui lui permet d'éviter que les morts ne se relèvent.
Le quotidien d'Ai va se trouver chamboulé le jour ou un homme albinos, Hampnie Hambart, débarque dans son village et tue tous les habitants. Très gros hic: il porte le même nom que le père disparu de la jeune fille...

Je passe sur les détails, mais à la fin de l'arc introductif, Ai va décider de "sauver le monde" un objectif assez vague à vrai dire, et va se retrouver entraînée dans des aventures de quelques épisodes chacune où elle va se heurter aux bizarreries engendrées par "l'abandon de Dieu". Entre les autres fossoyeurs, les morts vivants, les souhaits qui se réalisent pas toujours pour le meilleur et j'en passe, Ai va voyager avec ses compagnons, mûrir et essayer d'aider un maximum de personnes.

Kami-sama no Inai Nichiyoubi - Screenshot #2L'univers est juste magnifique, dark-flashy avec un chara tout mignon qui contraste avec le sérieux voire le glauque de l'histoire, et les musiques sont très bonnes aussi (excellent opening mais l'ending est assez lourd à la longue). L'animation et les effets sont un peu particuliers mais c'est un plaisir pour les yeux.

Les personnages ne sont pas mauvais. Hampnie est un mec classe, immortel et du genre à tirer sur tout ce qui bouge; Ai, comme dit plus haut, est acceptable; et Alis Color est un très bon protagoniste qui en a dans la cervelle.
Seuls gros défauts, si on passe sur les secondaires très vite oubliés (la faute au format de douze épisodes) les personnages de Yuri (ou Julie, ça dépend des trads) et Scar, qui sont quand même censés être des principaux et qui passeront assez vite à la trappe, le premier manquant malheureusement de charisme et la seconde pourtant très intéressante mise rapidement au second plan (et on ne sait pas pourquoi). Les tentatives d'antagonistes pas forcément mauvais sont bonnes mais encore une fois le format bloque un développement.

Venons en donc aux hics.
Il se trouve qu'un personnage va mourir. Je ne dis pas lequel, évidemment, mais ce décès va marquer la fin du meilleur de la série, qui s'embourbe après dans des minis-aventures originales mais difficilement compréhensibles, et auxquelles il manque définitivement le caractère dudit défunt. Certains arcs laissent totalement perplexes, et je ne parle pas de la fin qui aurait mérité au moins cinq bonnes minutes d'explications supplémentaires.
Le manque de finalité est un problème majeur dans les animes. Autant ça n'a pas empêché Darker Than Black d'être excellent, autant c'est en train de couler Hakkenden, et Kamisama se rapproche plus d'Hakkenden. Le spectateur aimerait bien savoir ou tout ça mène, mais il ne le saura jamais.
A moins d'une peut-être saison 2, et ce serait chouette parce que c'est quand même un chouette petit anime que voilà, qui se regarde avec intérêt et qui nous force plusieurs fois à nous creuser la cervelle ou à être très attentifs pour ne pas rater des détails importants.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (0)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Anon, inscrit depuis le 28/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.057 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.169636 ★