Critique de l'anime Kimikiss Pure Rouge

» par orphée le
26 Mai 2011
| Voir la fiche de l'anime

Kimikiss c'est quoi?

Kimikiss est une comédie romantique mettant en parallèle trois romances: celle de Kouichi, celle de Kasuki et celle de Mao.

C'est aussi l'union de JC Staff, studio réputé pour sa production en masse (de daubes) d'animes sans prétention mais aussi capable de grande choses quand ils s'y mettent ("Honey and clover", "Toradora" (je laisse les sceptiques troller), "Nodame Cantabile", "Karin"), et de Kenichi Kasai, réalisateur sur lequel j'ai récemment flashé grace au superbe "Honey and Clover" et à l’envoûtant "Nodame Cantabile".

Kimikiss est aussi l'adaptation d'un jeu du studio Enterbrain (Anagami SS, je me passe de commentaire quant à sa qualité, étant sceptique vu ce qu'on m'a raconté sur celle de l'anime).

Cet anime m'a particulièrement plu pour sa sincérité. Tout parait vraiment naturel. Les relations avancent rapidement, notamment car les personnages agissent comme n'importe qui le ferait leur place, à comportement égal.

L'histoire est assez classique. Ne vous attendez donc à aucune réelle originalité. Cependant, l'anime comble assez bien les lacunes apparentes du jeu vidéo, que je ne connais pas. En effet, ces lacunes sont remarquable par le fait notamment que les personnages sont assez stéréotypés, et par le fait que le déroulement de l'histoire fait penser à un visual novel des plus bateaux.

Le niveau est fortement relevé par une excellente réalisation. Le chara-design colle très bien à l'ambiance, et la touche Kasai fait que l'on se sent enchanté. Les décors sont superbes, c'est très fluide, bien animé, et d'un point de vue cinématographique, c'est très développé.

Si on devait résumer rapidement les personnages, on obtiendrait un résultat assez décevant, étant donné leur banalité originelle. Cependant, l'anime leur donne une profondeur supplémentaire. Je retiens surtout les personnages de:

*Mao, mature, bienveillante, qui ouvre l'anime et nous guidera au travers de celui ci (le personnage principal étant Kouichi)

*Sakuma, passionnée de football, elle a une grande force de caractère (sans tomber dans le cliché tsundere), une grande volonté, se laisse difficilement distraire, mais s'avère toutefois facilement à l'écoute des autres, et épaule souvent Kazuki, frère de Mao et meilleur ami de Kouichi.

Les musiques sont assez discrètes. Elles collent parfaitement à l'anime et sont d'une grande qualité. L'opening opte pour un style assez classique pour un opening de romance, mais est toutefois doté d'une qualité supérieure. L'ending est tout simplement superbe. Il se réécoute sans lassitude.

Pour finir, cette série a réussi le défi d'adapter une histoire vouée à l'échec, et d'en faire un très bon anime. Cette série est un enchantement. Le rythme est lent, ce qui nous laisse le temps de nous plonger dans l'ambiance, point fort essentiel de cette série. Au final, cette série pourrait être comparée à une sucrerie. On disserte dessus avant de l'avoir goûtée, mais une fois dans la bouche, la saveur nous envahit, et quand on en arrive au bout, le goût reste dans la bouche, et cette impression de fraîcheur nous donne envie de sourire.

Mélangez un bon réalisateur avec un studio connu qui a des moyens, remuer le tout lentement, laisser mijoter, et ajouter une poésie et un travail graphique pour adoucir le tout, et vous obtenez Kimikiss

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

orphée, inscrit depuis le 18/02/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.032 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.176029 ★