Une valeur sûre dans le genre

» Critique de l'anime Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku o! (TV 1) par Feyrie le
21 Mars 2016

Avant tout, mettons KonoSuba dans son contexte. C'est un anime slice of life qui mise sur l'attachement aux personnages et sur la comédie. Dès le début de l'anime, la direction prise par l'auteur est évidente: proposer un anime générique slice of life/comédie un minimum divertissant, sans aucune prétention. Il ne faut donc pas être choqué de la non-évolution de l'histoire au fil des épisodes. Car ce n'est vraiment pas le but recherché. Pour comparer et vous donner une idée de ce qui vous attend, KonoSuba est comme l'anime Watamote qui a quand même eu un certain succès.
Tout les deux animes s'appuient sur l'effet "bras cassés" des personnages pour les gags.

Critiquons donc Konosuba sur le contenu qu'il propose et non pas sur ce qui devrait être proposé.
Pour faire court, c'est divertissant, amusant, et chaleureux, pour peu que l'on aime le genre. Il n'y a effectivement rien d’exceptionnel mais je trouve que l'anime nous propose un petit plus tout de même. Ce petit plus est, à mon avis la personnalité des personnages. Le caractère négligent du protagoniste, le masochisme de Darkness, l'idiotie de la déesse et la shunibyo de la magicienne. Oui, c'est fortement typé mais qu'est-ce qu'on s'en fou. Ils restent attachant et amusant par leur nature. Alors pourquoi se plaindre ?

Mais soyons clairs, le protagoniste n'a pas une personnalité typé. Ou alors, pas fortement. Il est très rare de voir dans la japanimation un personnage masculin qui fait preuve d'autant je-m'en-foutisme malgré le potentiel harem qui se présente. Quand c'est le cas, cela donne lieu à des scènes irréalistes, à des exagérations, des dérives... Mais là, on a un personne plus naturel, qui, connaissant l'incompétence de ses partenaires ne se fait pas d'illusion, ne bave pas à tout bout de champ, mais qui sait se montrer désireux sexuellement comme n'importe quel adolescent de son age.

En plus j'ai personnellement beaucoup aimé le personnage de Darkness. C'est une masochiste qui m'a fait bien rire. Elle m'arrache un sourire à chaque fois qu'elle fait son numéro. Là aussi j'ai trouvé son caractère un tantinet naturel. Surtout son acte dans un certain épisode où le protagoniste tentait de réaliser ses désirs les plus chauds...
Pour ce qui est de la magicienne, Megumin, elle suscite un grand hype au prêt des communautés. Dans mon cas j'ai été attiré par son apparence et ses manières...-kawai on va dire-, mais son aspect shunibyo ne m'a pas fait grand effet.
Bien sur, je ne peut décrire parfaitement la personnalité des personnages ni vous partager entièrement mon ressenti. Mais je retiens indéniablement que j'ai beaucoup aimé chacun de ces personnages tout au long de l'anime.

Au niveau de l'OST, c'est, à mon humble avis acceptable. Certains morceaux se démarquent de temps en temps pour peu que l'on y prête l'attention. J'ai bien aimé l'openning et l'ending en tout cas.

Bref, voila. KonoSuba est un slice of life saupoudré de comédie et qui mise sur l'attachement aux personnages; qui se laisse regarder et qui se laisse vraiment apprécier pour peu que l'on aime le genre et que l'on est pas trop exigent. Je le répète, ne vous faites pas des idées sur le background de l'anime. Il n'y a pas de réelle évolution dans l'histoire et c'est un choix tout à fait assumé par l'auteur. Tout comme l'anime Watamote, ou Gekkan Shoujo Nozaki-kun on voit bien que l'on a pas besoin d'une histoire orignal ni d'une évolution pour faire un anime acceptable.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (8)
Amusante (3)
Originale (0)

9 membres partagent cet avis
4 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Feyrie, inscrit depuis le 13/04/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.036 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.182535 ★